×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Quelques dîners en ville pour la soirée d'Août

Par L'Economiste | Edition N°:42 Le 13/08/1992 | Partager

La Direction Commerciale de Safir Hôtel s'attaque au marché arabe.
Des tarifs spéciaux sont consentis pour promouvoir le tourisme en ce sens. En effet, une réduction de 50% sur le prix de la chambre est accordée. Pour la clientèle locale des tarifs week-end réduits de 50% sont également pratiqués pour permettre aux R'batis et Marrakchis, entre autres, de venir à Casablanca. Ces tarifs sont valables durant les mois de Juillet et Août.

Prêche pour la continuité

Contrairement à la majorité des hôtels "cinq étoiles" qui s'évertuent à trouver des idées différentes chaque année, le Safir Hôtel prêche pour la continuité.
Il en est ainsi pour le restaurant Johara qui, dès le début Juillet, est animé par une troupe libanaise.
Au niveau des autres points de vente, ce sont les six soirées à thème où chaque client peut chaque jour de la semaine déguster la spécialité d'un pays donné.
Dès le début de la semaine, l'honneur est à la soirée italienne. Les spaghettis piémontaises, l'osso bucco et cannelonis sont au programme. La note est de 200DH. Le Mardi, la soirée provençale a lieu au bord de la piscine(1).
Le menu proposé est par conséquent une spécialité provençale, à savoir, sauté de boeuf bourguignon, le rognon de veau ou foie de veau provençiaux bien entendu (220DH).
La soirée pêcheur se tient le Mercredi. Pour 230DH, on a l'embarras du choix entre poisson, crustacés et coquillages.
Les crevettes sautées au curry, le poulet aux pousses de bambou ou le boeuf aux germes de soja sont servis le Jeudi pour la soirée asiatique. Le Vendredi, jour saint, l'Orient est présent. Le thème oriental puise son inspiration dans l'art culinaire libanais. Chawarma libanaise, mezza assortie, mechoui sur charbon sont servis à 240DH.
Pour le début du week-end, le Samedi, mixed grill sur charbon, crevettes royales grillées et médaillons de veau sont les signes révélateurs de la soirée barbecue.
La continuité dans la diversité n'est pas ressentie comme quelque chose qui est source de manque d'effort. Pour l'animation musicale, le Safir Hôtel a un seul homme, M. Ziad Abidine assure l'animation pour chaque soirée.
Il est Libanais, mais son répertoire contient les airs internationaux les plus diversifiés. Le reste c'est au client de combler le vide de par son imagination et sa prédisposition à apprécier.

(1) Est-il nécessaire, à propos des piscines, de rappeler que les hôtels préfèrent réserver l'accès de celles-ci aux résidents de l'hôtel. La raison est toute simple: les piscines sont relativement petites et lorsqu'il est permis aux non-résidents d'utiliser la piscine, le prix est suffisamment dissuasif.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc