×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Société

    Quand Marrakech fait son show

    Par L'Economiste | Edition N°:2647 Le 08/11/2007 | Partager

    . En vedette, E.Lam Jay et ses 60 danseurs, Fnaïre, King Barra…. Plus de 30.000 spectateurs au rendez-vous Un public survolté, une ambiance électrique. Tous les ingrédients pour réussir un concert de musique. Et lundi, 5 novembre, Marrakech a connu des moments très forts, intenses en émotions grâce aux prestations de nombreux artistes tout aussi talentueux les uns que les autres. En tête d’affiche, le chanteur et producteur E.Lam Jay, révélé à travers ses singles Al Maghribia, Morena et Gnawitone. Ce concert live qui a mêlé toutes les mélodies du monde (flamenco, oriental, reggae, soul, R&B…) a mis la foule en délire. Beaucoup de danses, des effets spéciaux et des chorégraphies magnifiques mises en scène par Jam Productions et auxquelles ont participé une soixantaine de danseurs. Bref, un voyage gratuit, et en musique, autour du monde. Quelque 30.000 spectateurs étaient au rendez-vous place Bab Ighli. Au menu également, l’artiste sénégalais King Barra, le Casablancais Stef Ragaman et le célèbre groupe marrakchi Fnaïre. A leur manière, ils ont aussi enflammé la scène au grand bonheur du public, essentiellement composé de jeunes. Pour les organisateurs, la soirée a été une grande réussite. En effet, Jam Productions, la mairie et le conseil régional du tourisme de Marrakech ont tenu leur pari: faire de la 1re édition de Marrakech-show un succès. Et ce, sans le soutien d’aucun sponsor. «Un sponsor officiel aurait exigé de labelliser la scène et aurait limité ainsi sa diffusion», indiquent les responsables de l’organisation. Le spectacle qui sera justement diffusée, dans un 1er temps, sur la première chaîne, le 31 décembre, est parti pour s’inscrire dans la continuité avec une ambition affichée d’en faire un évènement annuel. «The Marrakech-show  se produira chaque année et pourra même être exporté avec des représentations dans plusieurs pays», promet Jay. L’idée est d’optimiser l’intérêt porté à la ville de Marrakech afin de drainer des investisseurs et producteurs de l’industrie mondiale de la musique, comme cela a été déjà fait pour le cinéma avec le festival international du film. D’ailleurs, pour cette 1re édition de Marrakech-show, des producteurs américains et égyptiens étaient de la fête. «C’est la 1re fois aussi qu’une société de production marocaine crée un show musical avec une vision et des standards internationaux», affirme Jam productions. Ainsi, les prestataires et partenaires de l’opération sont Ginacoop, Cap sound et HTM, trois sociétés de production marocaines. Ces dernières ont apporté leur savoir-faire à Jam productions. Les efforts n’ont pas été vains au grand plaisir du public qui réclame, avant l’heure, une seconde édition.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc