×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Qatar/immobilier: Le gouvernement soulage les banques

Par L'Economiste | Edition N°:3035 Le 29/05/2009 | Partager

. Il rachète pour 4,1 milliards de dollars de leurs portefeuillesLe gouvernement du Qatar a annoncé jeudi 28 mai qu’il allait racheter d’ici fin juin pour 4,1 milliards de dollars des portefeuilles de banques locales dans le secteur immobilier. Un secteur en plein boom dans ce pays malgré les effets de la crise financière mondiale. «Le gouvernement du Qatar a décidé de racheter les portefeuilles et investissements immobiliers que les banques qataries veulent vendre en dépit de l’absence d’indices réels sur une baisse des financements dans le secteur immobilier», a déclaré le Premier ministre, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani. Dans un communiqué publié par l’agence officielle QNA, il a ajouté que ces rachats se feront «à hauteur de 15 milliards de riyals (4,1 milliards de dollars)». Le gouverneur de la Banque centrale a été chargé de la mise en oeuvre de cette mesure, aussi «les opérations de rachat auront été bouclées avant la fin du mois de juin prochain», a-t-il encore dit. Selon lui, cette mesure est destinée à «soutenir le secteur immobilier et à permettre aux banques de continuer à jouer leur rôle vital» dans le développement du Qatar. Depuis le début de la crise financière mondiale en 2008, le gouvernement qatari est intervenu à plusieurs reprises pour réduire l’impact de cette crise sur les banques locales. Ainsi, a rappelé le Premier ministre, l’Autorité d’investissement du Qatar (AIQ), un fonds souverain, a augmenté de 5% les capitaux des banques locales et elle compte procéder à une nouvelle augmentation des capitaux de ces banques avant de la fin de l’année. En outre, a-t-il ajouté, le gouvernement a racheté en mars les portefeuilles d’investissements des banques locales à la Bourse de Doha dans le but d’«injecter davantage de liquidités dans les banques et de consolider leurs capacités de financement».J. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc