×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Propriété industrielle et commerciale
L’Ompic lance un nouveau mode de paiement en ligne

Par L'Economiste | Edition N°:2856 Le 09/09/2008 | Partager

. Consultation et commande des informations financières. Près de 200% de hausse des dépôts en ligne en 2007La stratégie e-ompic va bon train. L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale offre à ses clients, à partir de cette semaine, le paiement par carte électronique. «A travers ce nouveau mode de paiement, l’Ompic vise à faciliter l’accès à ses services, à adapter son offre à différentes catégories de clients et à encourager l’utilisation des services électroniques», explique Adil Elmaliki, directeur de l’Ompic. En effet, l’accès aux services «Directinfo» est désormais possible sans abonnement. Les usagers disposant d’une carte de paiement électronique et d’un accès Internet peuvent consulter les informations financières et légales sur les entreprises, demander un certificat négatif ou déposer une marque sans aucune formalité supplémentaire. Le paiement par carte électronique est mis en service en partenariat avec Maroc Telecommerce et le Centre monétique interbancaire. Pour accéder aux services «Directinfo», les clients peuvent opter pour l’un des deux modes de paiement (abonnement ou carte électronique). Cette étape vient compléter le lancement du service de consultation de l’information financière et le service «Directinfo entreprise». Ce dernier expose en ligne l’historique et les informations issues des déclarations légales des entreprises, notamment les rapports des commissaires aux comptes, et les statuts de plus de 130.000 entreprises marocaines. Les sociétés commerciales régies par les dispositions de la loi sur la Société anonyme et de la loi sur la Sarl et autres formes de sociétés sont tenues de déposer au registre de commerce deux exemplaires de leurs états de synthèse annuels. Cette disposition est entrée en vigueur pour l’ensemble des entreprises enregistrées au registre de commerce, le 1er janvier 2000. L’Ompic procède à la centralisation de ces documents et à leur mise à la disposition du public, conformément à sa mission de tenue du registre central du commerce. Ces états de synthèse qui regroupent le bilan, le compte des produits et charges et les documents annexes, sont disponibles via le site Directinfo et consultables à partir d’une infrastructure de connexion sécurisée, mise en place en partenariat avec la société Maroc Telecommerce, permettant la commande, la consultation et le paiement en ligne.L’Ompic vient de rendre disponibles les états de synthèse de l’exercice 2007 (plus de 60.000 bilans ) qui viennent s’ajouter aux 260.000 bilans disponibles concernant les exercices précédents.


+200% pour les dépôts en ligne

Dans sa vision stratégique 2010, l’Ompic place le système d’information au centre de sa stratégie. C’est ainsi que plusieurs projets ont été lancés. Les principaux concernent le renforcement de la présence de l’Ompic sur Internet, avec notamment le portail de la propriété industrielle et commerciale et les nouveaux services en ligne permettant de simplifier les procédures. Ainsi, la volonté de l’Ompic est d’étoffer son offre destinée aux professionnels et au grand public. Le lancement des formulaires interactifs de demandes de certificats négatifs et de dépôts de marque enregistre d’excellentes performances.Les dépôts de marque en ligne sont passés de 62 en 2006 à 207 en 2007. Les demandes de certificats négatifs sont passées, quant à elles, de 305 à 1.081. Jihane Kabbaj

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]te.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc