×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

«Promouvoir le Maroc comme exportateur de haute qualité»
Entretien avec Saâd Benabdellah, directeur général de Maroc Export

Par L'Economiste | Edition N°:3130 Le 16/10/2009 | Partager

. Les exportations vers l’Allemagne ont augmenté de 9% par an entre 2005 et 2008. Secteurs concernés: agroalimentaire, pêche, mines… Organisateur de la présence marocaine au Salon mondial de l’agroalimentaire et des boissons (Anuga), le directeur général de Maroc Export (ex-Centre marocain de promotion des exportations) est optimiste quant à l’évolution des échanges commerciaux avec les pays de l’Union européenne, notamment l’Allemagne. Au cours de cet entretien, Saâd Benabdellah a également mis en exergue quatre axes visant à renforcer les exportations du Maroc vers l’Allemagne. Une mesure phare pour contribuer à la concrétisation de la stratégie nationale de promotion et de développement des exportations (Maroc Export Plus).- L’Economiste: Quelle est l’importance de l’Union européenne sur le plan économique? Et de l’Allemagne en particulier?-Saâd Benabdellah: L’UE est le premier partenaire économique et commercial du Maroc qui occupe une place de choix en matière d’échanges extérieurs. Il faut savoir que la valeur du commerce réalisé avec l’UE s’élève à 23 milliards d’euros en 2008, soit l’équivalent de 55,5% de nos échanges globaux avec le monde. Quant au commerce bilatéral entre le Maroc et l’Allemagne, il a enregistré 1,6 milliard d’euros en 2009. Ce qui représente 7% de nos échanges avec l’UE ou encore 3,7% du total du commerce extérieur marocain.- Quel est le volume des produits exportés vers le marché allemand jusqu’à présent et quels sont vos objectifs sur le même marché? - L’Allemagne est un marché proche sur le plan géographique qui recèle d’énormes opportunités pour le Maroc en termes d’échanges commerciaux. En 2008, l’Allemagne a figuré parmi nos plus importants partenaires à l’export (11e client du Maroc). Aussi, nous avons exporté 356 millions d’euros (4 milliards de DH) de biens sur le marché allemand en 2008, soit 4% des expéditions réalisées vers les pays de l’UE. De ce fait, les exportations marocaines sur le marché allemand ont connu une croissance moyenne de 9% par an entre 2005 et 2008. A souligner que les exportations ayant contribué à cette croissance relèvent des secteurs de l’agroalimentaire et de la pêche, des mines, de l’automobile, de la métallurgie électrique et électronique ainsi que des produits chimiques. La progression a bénéficié à l’ensemble des secteurs, à l’exception du textile.Côté objectifs, nous comptons renforcer davantage nos exportations vers l’Allemagne, considérée comme l’un de nos principaux marchés stratégiques pour leur développement. Le but étant de doubler l’ensemble de nos exportations en 2015 (114 milliards de DH) et de les tripler en 2018 (327 milliards de DH).- Quelle est votre stratégie pour le commerce agroalimentaire?- Il convient de préciser que sur la période 2004-2008 les exportations agroalimentaires et de la pêche réalisées par le Maroc sur l’Allemagne sont passées de 47 à 65 millions d’euros, enregistrant ainsi une croissance annuelle moyenne de 9,5%. A travers la stratégie nationale de promotion et de développement des exportations (Maroc Export Plus), nous nous sommes fixé comme objectif de renforcer nos exportations vers l’Allemagne sur la base de quatre principaux axes. Il s’agit, tout d’abord, de promouvoir l’image du Maroc comme exportateur de haute qualité, et ce, à travers des campagnes marketing intégrées qui mettent l’accent sur les atouts des produits marocains. En deuxième lieu, nous comptons améliorer l’accès des exportations marocaines au marché allemand via les négociations en cours avec l’UE (notamment sur les produits agricoles et de la pêche) et l’ouverture d’une antenne de Maroc Export en Allemagne. Nous voulons également adapter l’offre marocaine à la demande allemande en termes de calibres, de variétés de packaging et d’étiquetage. Le quatrième et dernier volet de notre stratégie concerne l’exploitation de nouvelles niches comme les produits bio et les indications géographiques, notamment les produits exotiques. Les produits agricoles frais que nous ciblons sont les légumes (poivrons, courgettes et artichauts) et fruits (raisin, fraise, oranges, clémentines et melon). Il est à signaler que les efforts d’amélioration de nos performances à l’export pour ces produits seront accompagnés par une promotion accrue des standards de qualité et une campagne de communication vers les consommateurs dans le marché allemand. Quant aux produits transformés, nous ciblons les poissons en conserve, les fruits et légumes, les olives et huiles d’olive. Propos recueillis par Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc