×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Promotion exceptionnelle: 3.910 fonctionnaires seront payés fin février

Par L'Economiste | Edition N°:958 Le 15/02/2001 | Partager

. Le deuxième versement au titre de l'avancement nécessitera près de 11 millions de DHÇa y est! les premiers paiements relatifs à la promotion exceptionnelle des fonctionnaires ont été effectivement versés. C'est le personnel de l'Enseignement Supérieur qui a ouvert le bal. Il a été le premier à recevoir son argent. Quelque 975 fonctionnaires de ce département ont été indemnisées fin janvier. Jusqu'à maintenant, la Direction de la Rémunération et du Paiement des Pensions (ex-Doti), le dernier maillon de la chaîne de la régularisation financière, a reçu les avis de paiement pour 4.885 fonctionnaires (y compris le personnel de l'Enseignement Supérieur déjà régularisé). Mais ce chiffre représente à peine 6% de l'ensemble des fonctionnaires concernés par l'avancement (80.000). Le dossier de la promotion risque donc de s'étaler sur plusieurs mois. Actuellement, la Direction planche sur près de 3.910 dossiers. Les employés concernés doivent être payés à leur tour à la fin de ce mois. Le montant de l'enveloppe est estimé à près de 11 millions de DH. Les dossiers en cours de traitement portent sur trois départements. C'est le Ministère de l'Education Nationale qui vient en tête du classement. Avec près de 60.000 promotions, ce ministère accapare près de 60% de l'ensemble des postes d'avancement. En détail, le personnel de l'Enseignement secondaire comprend 2.168 personnes, suivi de l'Enseignement primaire (1.585) et de l'enseignement supérieur (106). L'Administration de la Défense Nationale vient en quatrième position avec 42 promotions (personnel civil) et la Gendarmerie Royale avec 9 cas.Pour sa part, le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MFPRA) affirme être dans les délais. Au 8 février, le Département de M. M'hamed Khalifa a visé tous les dossiers qui lui ont été parvenus. Près de 14 Départements sont concernés. La régularisation des tableaux d'avancement se fait en général dans un délai de 48 heures. Le Ministère ne vise que les promotions qui portent sur les grades supérieurs, en l'occurrence les échelles 8, 9, 10,11 et hors échelle. Il doit préalablement approuver la vacance de ces postes. L'objectif est de maintenir une politique rationnelle commune à l'ensemble des administrations en ce qui concerne les promotions de grades des cadres supérieurs de l'Etat.Il est à noter que le traitement des tableaux d'avancement au niveau du Ministère a posé un problème de langue. Le MFPRA a en effet renvoyé à certains départements leurs dossiers écrits en français pour les traduire en arabe. C'était le cas par exemple du Ministère de l'Education Nationale et celui de l'Economie et des Finances.Nadia LAMLILI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc