×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Produits bancaires islamiques
Attijariwafa bank révèle son offre

Par L'Economiste | Edition N°:2624 Le 04/10/2007 | Partager

. Deux produits destinés à l’immobilier. Ils seront plus chers que l’offre conventionnelleTrois jours après l’entrée en vigueur de la recommandation de Bank Al-Maghrib autorisant la commercialisation des produits islamiques, Attijariwafa bank lève le voile sur son offre «halal». Dans un premier temps, la banque proposera deux formules destinées exclusivement à l’immobilier. Il s’agit de Ijara Wa Iqtinaa qui consiste, pour rappel, à «mettre à la disposition du client, à titre locatif, un bien immobilier assorti de l’engagement ferme de l’acquérir au terme du contrat». Dans la Mourabaha, la banque achète pour le compte de son client un bien immobilier à usage personnel ou professionnel en vue de le lui revendre moyennant une marge bénéficiaire convenue d’avance. Le client pourra régler sa dette en un ou plusieurs versements. Néanmoins, la recommandation de BAM fixe le délai maximum de remboursement pour la Mourabaha à 48 mois. «Le lancement de ces formules est prévu pour les prochains jours. Nous finalisons la formation des équipes concernées», annonce Youssef Rouissi, directeur de la Banque des particuliers et des professionnels (BPP) au sein du groupe.Comme prévu, «ces produits sont effectivement un peu plus chers que les produits bancaires classiques, le principe de calcul du coût supporté par le client n’étant pas le même puisque la rémunération n’est pas basée sur un taux d’intérêt. Toutefois, la rentabilité engendrée par la banque sur ces produits est équivalente à celle des produits actuels. L’objectif étant que le client bénéficie d’une formule de financement qui réponde à ses attentes dans de bonnes conditions», explique Khalid Moukrim, directeur Marketing de la BPP. Des sources du secteur affirment que les banquiers traquent le mot intérêts dans les contrats pour assurer la «halalité» de leurs produits. Ainsi, le prix facturé au client dans le cadre de la Mourabaha comprend le coût d’acquisition du bien, les frais liés à cette transaction et la marge de la banque. Quant à Ijara Wa Iqtinaa, «le loyer à verser par le client sera calculé en fonction du prix d’achat du bien, des frais de transaction relatifs à cette acquisition et de la durée de financement», poursuit Moukrim.Attijariwafa bank semble confiante par rapport au potentiel de cette offre. «Nous sommes convaincus qu’il y a une attente concernant la commercialisation de cette nature de produits. Le potentiel de ces produits sur ce marché semble important mais difficile à estimer», précise-t-il. Il faut donc attendre la fin de l’année pour mesurer l’intérêt de la clientèle.Le risque de cannibalisation entre les produits islamiques et conventionnels est limité. Et pour cause, la cible des deux offres n’est pas la même. En effet, les nouveaux produits s’adressent à une clientèle de non-consommateurs absolus des crédits immobiliers avec intérêts. Mais plusieurs clients, ayant déjà contracté un crédit immobilier, voudraient certainement basculer vers l’offre alternative. Encore faut-il leur donner la possibilité. Attijariwafa bank ne s’arrêtera certainement pas à ces deux produits. Mais elle attendra le feed-back du marché pour étoffer son offre islamique. Les institutions de la place ne tarderont certainement pas à déployer leurs solutions alternatives dans les guichets. C’est là où la concurrence jouera à fond non seulement entre les banques mais aussi entre les sociétés de financement. N. Sq.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc