×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Production pétrolière: Saudi Aramco maintient sa capacité additionnelle

    Par L'Economiste | Edition N°:2296 Le 13/06/2006 | Partager

    . La compagnie publique saoudienne dispose du quart des réserves mondialesLe géant pétrolier Saudi Aramco (étatique), premier producteur mondial de pétrole, compte à la fois augmenter sa production et maintenir sa capacité de production additionnelle de 1,5 à 2 millions de barils/jour, dans le but de stabiliser les prix du brut, a indiqué lundi 12 juin son président Abdallah Jum’ah lors d’une conférence asiatique sur le pétrole. “Nous maintiendrons notre capacité de production additionnelle de 1,5 à 2 millions de barils par jour (mbj) même si nous augmentons la production réelle”, a précisé abdallah Jum’ah. “Cette capacité additionnelle est coûteuse à mettre en oeuvre, mais elle a prouvé son intérêt et nous sommes prêts à en supporter le coût pour contribuer à la stabilité du marché et au développement économique mondial”, a-t-il assuré, lors d’une téléconférence depuis l’Arabie saoudite. La compagnie publique saoudienne, qui dispose du quart des réserves mondiales avec 260 milliards de barils de pétrole, estime ses réserves additionnelles exploitables à 200 milliards de barils. “Nous continuons d’étendre nos réserves et nous estimons, sur une base prudente, que notre potentiel de réserves exploitables est d’environ 200 milliards de barils”, a-t-il indiqué. “Cela signifie que nous avons plus de 100 ans de production devant nous, au rythme de production actuel”, a-t-il ajouté. Jum’ah a confirmé que Saudi Aramco projetait d’augmenter dans les 5 à 6 ans à venir sa capacité de production de 3 mbj avec l’ouverture d’une “demi-douzaine” de nouvelles installations pétrolières majeures. L’Arabie saoudite produit actuellement quelque 9,5 mbj et a une capacité de production de quelque 11 mbj. Ryad est en train de réaliser une série de projets de plusieurs milliards de dollars pour porter sa capacité de production pétrolière à 12,5 mbj en 2009.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc