×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Production, distribution et hébergement… les défis

    Par L'Economiste | Edition N°:3122 Le 06/10/2009 | Partager

    . Les métiers du voyage évoluent sous la pression de la crise . Les TO baissent leurs allotements pour 2010Les destinations méditerranéennes (Est et Sud) ainsi que de nouveaux entrants dans les Balkans seront les seuls à enregistrer de la croissance en 2009. Mais pour le président fondateur de l’Association méditerranéenne du voyage (META), Etienne Pauchant, les opérateurs devront s’investir davantage.- L’Economiste: La production, maillon important de la chaîne touristique, n’a pas échappé aux effets de la crise. Qu’est-ce qui va changer?- Etienne Pauchant: C’était prévisible, les opérations de recapitalisation, changement d’actionnaires, rapprochements et consolidations sont en marche chez les plus grands TO mondiaux. Des investissements massifs y sont attendus, notamment dans les réseaux électroniques, qui s’imposent encore un peu plus en cette année de crise. La vente de dernière minute s’est considérablement développée en 2009, à l’initiative de la production (TO) et non pas de celle des hébergeurs. Car l’engagement sur des allotements de chambres d’hôtels trop importants a entraîné des mesures de «déstockage» d’urgence. Ceci entraîne de lourdes pertes et parfois le redressement judiciaire pour les TO les plus fragiles. - Quel sera alors le rôle du distributeur?- Le rôle de l’agent de voyages en Méditerranée évolue parallèlement à l’utilisation de l’internet, qui n’est aujourd'hui plus considéré comme un concurrent, mais bien comme un outil à son service. Le métier évolue, à la fois sous la pression de la directive des services révisés de l’Union européenne, qui doit être transposée aux 27 pays membres avant la fin de l’année, mais aussi par un regroupement en réseaux intégrés ou en réseaux volontaires. Ceux-ci densifient les points de distribution, rationalisent l’information et le management quotidien, mutualisent les risques en ces temps de crise. La brochure papier perd de son importance au profit de l’électronique.- L’hébergeur est désormais un personnage clé pour faire face à la crise du secteur…- En effet, l’hébergeur se retrouve au centre de l’économie du tourisme méditerranéen en 2009. C’est à lui de porter l’authenticité d’une destination de plus en plus exigée par les clients. La diminution des engagements des TO par des allotements moins nombreux en 2010 obligera l’hébergeur à mettre progressivement en ligne toutes ses chambres, jusqu’à la dernière disponible. Ce qui engendrera dès l’année prochaine une forte demande de formations et d’équipements, surtout sur les rives sud et est méditerranéennes.Propos recueillis par Bachir THIAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc