×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Production: Des résultats en contradiction avec les prévisions

    Par L'Economiste | Edition N°:290 Le 24/07/1997 | Partager

    L'indice de la production industrielle, énergétique et minière a marqué une hausse au premier trimestre 1997, selon la Direction de la Statistique. En effet, la production s'est améliorée de 5,3% par rapport au premier trimestre 1996. Globalement, les hausses ont concerné l'ensemble des branches, alors que l'enquête de conjoncture avait prévu une baisse de 2,5%.
    Les industries agro-alimentaires ont connu une variation positive de 5,3% qui résulte des accroissements de la production au niveau de la boulangerie et pâtisserie (9,3%), de la confiserie et chocolaterie (3,6%), des conserves de fruits et légumes (22,4%), des huiles alimentaires (6%), des levures (30,7%) et des boissons (18,8%). En revanche, la conserve de poissons et fruits de mer est en baisse notoire (12,3%), le premier trimestre ayant été difficile pour la pêche.

    Côté textile et cuir, les indicateurs sont également positifs (3,3%). Le taux d'accroissement de la production réalisée résulte principalement des variations des chaussures en cuir (15,1%), de la tapisserie (8,9%), bonneterie (4,6%), confection (3,3%) et filature et tissage de coton (0,4%). En revanche, la tannerie affiche une forte baisse (13,5%). Dans la branche industries métalliques, mécaniques, électriques et électroniques, c'est la sous-branche véhicules de tourisme qui est tire celle-ci vers le haut. La hausse est de près de 37,5%. Les compteurs électriques connaissent également une croissance de 30,7%. Les augmentations sont plus faibles pour la métallurgie (2,5%) ainsi que le matériel et les fournitures électriques et électroniques (5,4%). En revanche, la menuiserie métallique, chaudronnerie et tôlerie recule de 6,1%.

    Concernant les autres industries, la plupart des activités ont connu une amélioration positive de leur production à quelques exceptions près: l'emballage en bois (-3,8%), la pâte à papier (-2,1%), le savon et les produits d'entretien et de beauté (-7,2%) et les pneumatiques et chambres à air (-7,8%). La production minière a enregistré, elle, un taux de croissance de 8% par rapport à la même période d 1996. C'est l'OCP qui est à l'origine de ces bonnes performances. En effet, l'évolution résulte de la progression de la production des minéraux non métalliques (+16,2%) dont les phosphates (+16,4%) et de la régression de celle des minéraux métalliques (-29,6%). La production énergétique a également connu un accroissement de 6,2% suite à l'amélioration de la production des raffineries de pétrole (+7,5%) et de celle de l'électricité (+6,6%).

    Fatima MOSSADEQ

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc