×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Prix de la presse
    Les médias arabophones raflent la mise

    Par L'Economiste | Edition N°:2652 Le 15/11/2007 | Partager

    . Le prix de la presse écrite attribué à un journaliste d’Al Ahdate Al Maghribia. Ahmed Jarfi, photographe au quotidien Assabah, lauréat du prix de la photo El Mokhtar Omari, journaliste au quotidien «Al-Ahdath Al Maghribia» vient de recevoir «le prix de la presse écrite et électronique» pour son reportage consacré aux attentats perpétrés à Hay El Farah à Casablanca. C’était à l’occasion de la 5e édition du Grand Prix national de la Presse, qui coïncide avec la journée nationale de l’information. Une cérémonie s’est déroulée mardi dernier au théâtre national Mohammed V à Rabat, au cours de laquelle les lauréats des différentes catégories ont reçu leur chèque, d’une valeur de 60.000 DH chacun. Le prix de la télévision a été attribué à Mohamed Khatem, journaliste à 2M pour son documentaire sur «les villages et les douars éloignés».Le prix de la radio a été décerné à Bahija Chaibi pour son émission «microphone chabab», en particulier le reportage consacré à «la prostitution dans les milieux des jeunes».Le prix de l’Agence est revenu à Mohamed Touzani, chef du bureau de l’agence Maghreb Arabe Presse à Dakar pour son article intitulé «En pleine brousse casamançaise avec les braves démineurs marocains».Le prix de la meilleure photo a été attribué à Ahmed Jarfi, photographe-journaliste au quotidien Assabah du groupe Eco-Médias, pour sa photo sur «le football, l’enfant et le policier». Le jury a, également, décerné un prix honorifique à Mounir Rahmouni, journaliste au quotidien «l’Opinion» en hommage à son action au service de la profession.Deux prix honorifiques ont été accordés à deux journalistes étrangers accrédités au Maroc, Mahmoud Maârouf, correspondant du journal arabe «Al Qods» et feu Steven Hugues, correspondant de la BBC et de l’Agence Reuters. Le jury était présidé par Khalil Hachimi Idrissi, journaliste et directeur du quotidien «Aujourd’hui le Maroc». Il était constitué également de Lahcen Laoufi, journaliste à la MAP, Mhamed Bhiri et M’hamed Jefane, journalistes à la SNRT, Chouaïb Hamadi, journaliste à 2M, Nadia Belmhidi et Jaafar Akil, professeurs à l’ISIC, Ahmed Boukiod, journaliste, Mohamed Boukhzar, journaliste-écrivain, Jamal Hajjam, rédacteur en chef du journal L’Opinion et Driss Azdoud, professeur chercheur.Rappelons que le Grand prix national de la presse a été institué par le Roi Mohammed VI en 2002. Depuis, il est célébré chaque année à l’occasion de la journée nationale de l’information. Ce prix est destiné à récompenser les efforts individuels et collectifs que font les journalistes pour développer le métier de la presse, informer et former les citoyens marocains.Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc