×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Prix de gros: -0,5% en juin : L'indice du secteur agricole poursuit sa baisse

Par L'Economiste | Edition N°:90 Le 29/07/1993 | Partager

Après un recul de 0,3% en avril et 0,1% en mai, l'indice des prix de gros a encore régressé au mois de juin, suite à la baisse des prix des produits du secteur

L'indice général des prix de gros (231 articles, année de base 1977), dont le champ actuel englobe les produits finis agricoles, industriels et énergétiques offerts sur le marché local, a atteint 315,1 points en juin contre 316,7 le mois précédent, enregistrant une baisse de 0,5%. Sur les six premiers mois de l'année, il a progressé de 4,5%.

La régression observée en juin 1993 provient du recul des prix des produits agricoles. En effet, l'indice du secteur agricole a baissé de 1,6% passant de 308,7 points en mai à 303,9 le mois suivant.

A l'exception des produits de l'arboriculture et de la viticulture dont l'indice a progressé de 3,6%, toutes les autres sous-branches constituant le champ de l'indice agricole ont subi la baisse . Celle-ci est particulièrement accentuée pour les produits de la pêche (- 6,2 % à 421,1 points), les céréales et légumineuses sèches (- 4,4 % à 298,8 points) et les cultures maraîchères (-2 % à 336,9 points). Les produits de la sylviculture, de l'élevage et les cultures industrielles et oléagineuses sont fléchi, quant à eux, de 0,9, et 0,1 % respectivement.

Un mois plus tôt, les cultures industrielles et oléagineuses, les cultures maraîchères et les produits de la pêche avaient vu croître leur indice respectif. Le taux le plus fort (+8,6%) avait été enregistré par les produits de la pêche, dont l'indice s'était établi à 448,9 points suite au renchérissement des prix du poisson de "troisième catégorie" (+33,5%) et des crustacés (+2,7%).

De son côté, l'indice du secteur industriel a grimpé de 0,2% à 322,4 points après 321,9 points en mai. Cette hausse découle de celle relevée dans les industries métallurgiques (+0,5% à 393 points) et des autres industries légères (+0*6% à 328,9 points). A l'inverse, l'indice des industries alimentaires a régressé de 0,1% à 290,1 points alors que celui de l'énergie et celui de l habillement et textile ont stagné à leur niveau de mai.

L'indice des industries métallurgiques a été poussé vers le haut par le matériel de transport (+1,1% après +3,2% en mai) et, dans une moindre mesure, par le matériel d'équipement métallique (+0,2%), les ouvrages en métaux ayant reculé de 0,2% après une progression du même ordre au cours du mois de mai.

H.E.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc