×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Prix de détail en Février

Par L'Economiste | Edition N°:24 Le 09/04/1992 | Partager

Au cours du mois de Février 1992, l'indice du coût de la vie a atteint le niveau de 467,2 points enregistrant ainsi une hausse par rapport à Janvier 1992 de 0,1%. C'est l'indice du groupe "habitation" qui a enregistré la plus forte hausse, lui permettant d'atteindre 390 points, soit +0,3% par rapport à Janvier 1992. Au sein de ce groupe la hausse la plus significative concerne le sous-groupe "entretien et réparation" qui passe de 628,2 à 633,1 soit une progression de 0,8%. Les autres sous-groupes quant à eux enregistrent des hausses plus modérées avec +0,3% pour le "loyer" et "mobilier et linge de maison" et +0,1% pour le "chauffage-éclairage-eau" et les "ustensiles de cuisine". Le sous-groupe "appareils ménagers" quant à lui maintient son niveau de Janvier 1992 soit 379,6 points.
Atteignant le niveau de 380,2 points, le groupe "habillement" évolue à la hausse avec +0,2%. Ce sont les sous-groupes "chaussures", "divers" et "frais de confection" qui enregistrent les hausses les plus importantes avec respectivement +0,6%, +0,5% et +0,4%. Les "vêtements de dessus" quant à eux se maintiennent à peu près à leur niveau de Janvier 1992 avec une légère hausse de 0,1%.
Les autres sous groupes à savoir "couvre tête", "linge de corps" et "tissus d'habillement" se maintiennent à leurs niveaux respectifs de Janvier. Le groupe "entretien-hygiène-soins" a évolué à la hausse atteignant 364 points, soit +0,2% par rapport au mois précédent.
Au sein de ce groupe de produits, les sous-groupes "service d'entretien", "service de toilette" et "soins médicaux" ont enregistré respectivement des hausses de +0,1%, +0,1% et +0,2%.
Atteignant 479,1 points, le groupe "produits alimentaires" enregistre une légère hausse de 0,1% par rapport à Janvier 1992, la hausse de certains produits ayant été compensée par la baisse d'autres. Au sein de ce groupe ce sont les produits frais qui enregistrent la hausse la plus forte avec +8,1% par rapport à Janvier 1992 atteignant 592,8 points. Viennent ensuite les sous-groupes "légumes frais", "oeufs", "autres légumes", "céréales" et "plantes aromatiques" avec respectivement +2,6%, +1,4%, +1%, +0,9% et +0,9%. Par contre les sous-groupes "épices et condiments", "viandes" et "poissons" enregistrent des baisses respectives de -5,3%, -2,4% et -1,5%.
Avec aussi +0,1% de hausse le groupe "transports-loisirs-divers" atteint le niveau de 559,7 points. Malgré une baisse du sous-groupe "dépenses-diverses" de -0,3% et le maintien du niveau des prix dans les sous-groupes "communication" et "tabacs et cigarettes" tous les autres sous-groupes enregistrent des hausses. Ainsi les sous-groupes "transport en commun", "transport privé", "biens durables" et "divertissement" ont varié respectivement de +0,9%, +0,2%, +0,2% et +0,1%.
Par villes, c'est Tétouan qui enregistre la plus forte hausse, avec +0,8% suivie de Marrakech (+0,6%), d'Agadir (+0,6%), d'Oujda (+0,4%) et de Kénitra (+0,3%). Trois villes cependant ont vu l'indice du prix de détail baisser; il s'agit de Casablanca, Rabat et Fes avec respectivement -0,1%, -0,2% et -0,3%.

A. L

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc