×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Privatisation de Drapor
L’opération d’évaluation et de placement a démarré

Par L'Economiste | Edition N°:1934 Le 07/01/2005 | Partager

. Elle doit s’achever mi-2005. La société prévoit d’investir 36,4 millions de DH cette annéeL’opération d’évaluation et de placement de la société de dragage des ports, Drapor, a démarré en décembre. Celle-ci doit durer six mois, selon les responsables. Cette opération est menée par le consortium composé de Capital Conseil, BCP, BMCE Capital et Ernst &Young. Elle fait suite à l’audit de privatisation entamé en février 2004 et achevé en novembre de la même année.Drapor s’est préparée à sa privatisation en changeant notamment d’organisation début 2004 (www.leconomiste.com). Elle a redéfini ses objectifs stratégiques et mis en place une organisation par mission orientée client. . Identifier les opportunités et menaces“Elle a également confié une étude à Upline Securities pour identifier les opportunités et menaces du passage dans le privé”, est-il souligné auprès de la société. Un rapport a été établi et transmis à la Privatisation pour tenir compte, dans l’appel d’offres qui sera lancé, des recommandations de cette étude. Comme nous l’indiquions dans une précédente édition (www.leconomiste.com), Drapor, qui est une société anonyme à conseil de surveillance et directoire, a tenu sa 4e session annuelle consacrée à l’approbation du budget 2005. Celui-ci prévoit une augmentation des volumes de dragage. Ce qui devrait se traduire par une hausse du chiffre d’affaires de 17% par rapport à 2004. Drapor compte ainsi réaliser un chiffre d’affaires de 170,15 millions de DH. Le résultat d’exploitation ainsi que le résultat net attendus doivent également s’inscrire en hausse mais le management ne fournit pas de chiffres. Lors de la même session, un investissement de près de 36,41 millions de DH a été approuvé. A rappeler que Drapor est membre de l’organisation mondiale de dragage (WODA). Elle s’intéresse notamment à la réalisation des travaux de dragage, dévasage, déroctage et d’études hydrographiques et bathymétriques. La privatisable s’occupe aussi de l’accomplissement de certaines prestations de servitude dans les ports tels que le nettoyage des plans d’eau portuaires et le remorquage. Rappelons également que Drapor a été certifiée en 2004 au management de la qualité, de la gestion et de la sécurité. Elle a par ailleurs obtenu trois prix la même année, à savoir le prix de l’innovation en mai, celui de l’entreprise citoyenne en octobre et tout récemment le prix national de la qualité. Yassir Lahrach

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc