×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Prévisions sectorielles en France : 7% pour le secteur pharmaceutique

Par L'Economiste | Edition N°:64 Le 28/01/1993 | Partager

La production industrielle franc, aise reculera globalement de 19 contre 0,5% en 1992 et une dizaine de secteurs devraient afficher une croissance comprise entre 0,7 et 7%, selon les prévisions du Crédit Lyonnais. La pharmacie et les cosmétiques seront les grands secteurs forts de 1993, avec respectivement7etS,5%decroissance. Les tendances des grandes branches se modifieront, précise en outre la banque française. Ainsi, les biens de consommation enregistreront une légère hausse de 0,4% après un recul de 0,2% et les biens d'équipement connaîtront une baisse moins marquée (-2% au lieu de -4,5% un an plus tôt). Les biens intermédiaires devraient afficher, quant à eux, une régression non négligeable puisqu'ils n'augmenteront que de 0,3%. contre 2%.

Après la pharmacie et les cosmétiques, c'est le papier carton qui est appelé à croître de manière significative (3,4%) en raison de "la montée en charge des unités de production mises en service depuis 1991".

En dépit du repli de certains de ses débouchés, entre autres l'automobile et le bâtiment, l'industrie plastique devrait se maintenir. Le secteur du verre souffrira également de la crise du bâtiment. La croissance prévue pour l'agro-alimentaire se situera entre 1 et 2 %.

Derrière tous ces secteurs, figurent ceux qui connaîtront des taux de croissance négatifs. Le Crédit Lyonnais cite en premier lieu les phytosanitaires (-8,1%), l'aéronautique (-7%), la machine-outil confrontée à la concurrence italienne (-69) et les engrais (-5%). Viennent ensuite la chaussure (-4%), le bâtiment (-3,8%), l'automobile (-3%) et le textile - habillement (0,5%).

Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc