×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Prêt-à-porter: D’autres ouvertures pour l’espagnol Caribu

Par L'Economiste | Edition N°:1881 Le 22/10/2004 | Partager

. 4 magasins prévus en un an . L’investissement est de 4,5 millions de dirhams Les bambins sont gâtés. Après Confetti, Okaïdi, Orchestra, du Pareil au Même et bientôt Sergent Major, c’est au tour de l’espagnol Caribu de les chouchouter.Installé à Casablanca depuis mai 2004, via un master franchise signé entre la société Diskids et le groupe espagnol, Caribu entame son expansion. Il ouvrira fin octobre un deuxième magasin à Marrakech au centre commercial de Marjane. Il s’agit d’une franchise gérée par la société Elyazid habillement. Ce projet a nécessité un investissement de 1,5 million de DH, soit la moitié du montant de celui de Casablanca (3 millions de DH). Caribu compte également ouvrir en décembre un troisième magasin à Rabat pour un budget de 1,5 million de DH. Meknès est aussi prévue dans le programme. D’ailleurs, les promoteurs sont à la recherche d’un franchisé dans cette région. «Avec cette quatrième ouverture programmée avant la fin de l’année, nous sommes en avance par rapport au contrat de master franchise qui prévoit l’ouverture de 2 magasins par an sur le territoire marocain d’ici l’horizon 2008», selon Diskids. Caribu propose des vêtements haut et moyen de gamme à des prix allant de 180 à 650 DH. Chaque collection se décline en 6 différents thèmes. Il s’agit des styles Lemur (version très particulière du classique), Caribe (forme sportive et fonctionnelle), Petit Lem (pour les nouveau-nés), Folie (pleine de couleurs), BGK (jeans et compléments) et Trotters (informelle). «Cette diversité de l’offre permet à chacun de choisir son style, allant de celui “bon chic bon genre” à celui le plus informel».Les gérants de la société sont à la recherche de nouveaux clients. Ils pensent même instaurer une carte fidélité pour récompenser les plus assidus. Par ailleurs, ils se disent confiants quant à l’avenir, et pas découragés par la concurrence. Une seule ombre au tableau: les droits de douane qui restent assez élevés. «Nous attendons le démantèlement tarifaire qui nous permettra de réduire presque de moitié les prix», précise Ali Salhi, gérant de Diskids.


120 boutiques dans le monde

L’existence de Caribu remonte à 1962 quand l’espagnol Lemur Caribu se spécialise dans la conception, fabrication et commercialisation des vêtements pour enfants de 0 à 16 ans. En 1980, il devient le leader en Espagne dans ce segment. En 1992, le groupe met en place le réseau de franchises en commission-affiliation, d’abord en Espagne et, depuis 2002, dans d’autres pays européens et du reste du monde: France, Andorre, Italie, Portugal, Maroc, Mexique, Arabie saoudite, Koweït, Qatar et République dominicaine. Pour l’exercice 2004, 30 ouvertures étaient programmées dans 3 principales régions: la France, l’Europe de l’Est et l’Afrique du Nord (Maroc et Tunisie). Les négociations sont en cours pour le master franchise de la Tunisie. Actuellement, Caribu compte 120 boutiques dans le monde et dispose à Barcelone de ses propres ateliers de fabrication étalés sur une superficie de 5.000 mètres carrés. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc