×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Présidence portugaise de l’UE
La priorité sera donnée à la Méditerranée

Par L'Economiste | Edition N°:2559 Le 29/06/2007 | Partager

. 5 réunions ministérielles (27 + 10) programmées. Les ministres du Tourisme de l’Euro-Med au Maroc en 2008. La conférence Afrique-Europe ressuscitée Dès ce 1er juillet, l’Allemagne passe le relais au Portugal pour la présidence de l’Union européenne. Si Berlin a focalisé ses efforts vers l’Est et les pays des Balkans, Lisbonne va recadrer les centres d’intérêt des 27 pour les réorienter vers le Sud. De par son positionnement et sa vocation, le Portugal donnera la priorité, durant le semestre à venir, aux relations entre l’Europe et la Méditerranée. L’objectif est d’en faire une zone de paix, de prospérité et de stabilité, souligne Joao Rosa-La, ambassadeur du Portugal à Rabat.Dans tous les cas, le programme décidé pour les 18 prochains mois sera annoncé lundi 2 juillet par le Premier ministre portugais, José Socrates. Cette volonté politique de replacer cet espace méditerranéen au cœur de l’Europe est d’ailleurs partagée par d’autres pays. Fraîchement élu à l’Elysée, Nicolas Sarkozy l’a mis en relief dès son premier discours en tant que président français. Mais pour ce qui est du contenu à donner à cette union de la Méditerranée, il sera rendu public par la suite.Pour l’heure, il s’agira pour Lisbonne de développer le dialogue avec le Maghreb pour le donner en exemple des relations entre l’Occident et le monde musulman (le Moyen-Orient empêtré par les conséquences du conflit israélo-palestinien). Pour le diplomate, il s’agit de montrer que la coopération est possible et doit être privilégiée par rapport au choc des civilisations. Dans cette optique, la politique de voisinage sera renforcée.Dans cette perspective, l’agenda interne de la présidence portugaise comprend cinq réunions ministérielles qui rassemblent les 27 pays de l’UE et les 10 du sud de la Méditerranée. Il est à préciser que, sous la présidence allemande, aucune réunion ministérielle de l’Euro-Med n’a été organisée. La première est prévue le 15 septembre. Elle devra réunir les ministres de l’Economie et des Finances des deux rives de la Méditerranée. . Code de conduiteLa deuxième, prévue le 22 octobre à Lisbonne, réunira les ministres du Commerce pour préparer les négociations de l’OMC. La troisième avec les ministres des Affaires étrangères aura lieu les 5 et 6 novembre. Elle sera suivie d’une réunion ministérielle consacrée à l’émigration et au développement les 18 et 19 novembre dans la province d’Algarve (sud du Portugal). La dernière sera consacrée à l’énergie.Le tourisme ne sera pas en reste. Lisbonne compte préparer une réunion des ministres du Tourisme de l’Euro-Med pour 2008. Elle a choisi le Maroc pour l’abriter. L’attention du Portugal envers Rabat l’a poussé à programmer une session du Conseil d’association pour le 23 juillet prochain. Ce conseil ne s’est pas réuni depuis 2005, précise l’ambassadeur.Dans le domaine de la sécurité, l’UE veut renforcer la coopération avec ses partenaires, particulièrement au niveau de la prévention et de la gestion des conflits et des crises et du soutien à la protection civile. Le Portugal développera également la mise en place du code de conduite dans la lutte contre le terrorisme. Il s’agit de trouver le bon équilibre entre démocratie et lutte contre le terrorisme, rappelle l’ambassadeur. Selon lui, la réunion, pour la première fois des ministres européens de la Défense avec leurs homologues des 5 pays du Maghreb, donnera une nouvelle dimension aux relations entre l’Europe et la rive sud de la Méditerranée. La présidence portugaise compte aussi reprendre le dialogue avec l’Union du Maghreb arabe, suspendu après l’affaire Lockerbie. Enfin, Lisbonne s’active pour que l’Afrique ne soit pas oubliée. Après la conférence Afrique-Europe au Caire, ayant réuni des chefs d’Etat et de gouvernement en 2000, les Portugais comptent rempiler avec une deuxième édition. Cette fois-ci, elle aura lieu à Lisbonne en décembre prochain. «Nous allons approuver un plan d’action avec ce continent et examiner les moyens de développer la coopération. Le but de cette conférence est d’établir des liens plus fort pour mettre en marche un plan pour notamment mettre fin aux pandémies. Pour la première fois, le volet émigration et développement y sera introduit»M.C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]omiste.com
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc