×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Préparatifs pour l’accueil des MRE

Par L'Economiste | Edition N°:2796 Le 11/06/2008 | Partager

. 2, 9 millions de MRE attendus cette année . A partir de 2009, TangerMed prendra la relèveLE compte à rebours a commencé. C’est dans quelques jours, plus précisément le 15 juin, que l’opération accueil MRE devrait démarrer.Cette année, c’est pas moins de 2,9 millions de Marocains résidant à l’étranger qui sont attendus au Maroc. Ils devront transiter à travers les ports et, dans une moindre mesure, par les aéroports du pays. Mais la plus grande partie le fera via le port de Tanger. Seulement, il n’y a pas lieu de noter un quelconque bouleversement pour ce qui devrait être la dernière édition de l’opération Marhaba que connaîtra le port de Tanger-Ville. Le plan de flotte concocté en concertation avec les autorités espagnoles prévoit la mise en place d’une trentaine de navires pour assurer la traversée du détroit, soit approximativement le même nombre que l’année dernière. Une douzaine de bateaux, le gros de la flotte, seront opérationnels sur la ligne Tanger-Algésiras. Trois autres seront mis en place sur la ligne Tanger-Tarifa avec l’arrivée d’un quatrième au mois de juillet. La ligne reliant Tanger à Sète sera elle aussi renforcée avec la mise en place de trois navires. Gênes sera, pour sa part, desservie à partir de Tanger avec deux navires, dont un qui fera escale à Barcelone. Un dispositif maritime conséquent sera mis en service sur la ligne Algésiras-Sebta. Cette ligne avait, dès 2007, commencé à voler la vedette à celle reliant Tanger à Algésiras. Mais Sebta souffre de la légèreté des bateaux qui y opèrent face aux ferrys traditionnels sur celle de Tanger.A noter que la plupart des armateurs ont d’ores et déjà finalisé les opérations d’entretien des bateaux qui devront être opérationnels dès ce 15 juin.A rappeler que cette opération d’entretien associée à la non-disponibilité d’un bateau pour cause d’incendie, avait quelque peu perturbé le trafic lors du mois d’avril, mais, selon divers opérateurs, la plupart des bateaux seront disponibles pour le lancement de cette opération le 15 juin. Au niveau de la ville, l’expérience des saisons passées sera mise à profit avec un circuit balisé pour les MRE. Si, à leur arrivée au Maroc, il n’y a pas de mesures particulières à prendre, c’est pendant la phase retour qui démarre en août que le transit devient plus délicat. En effet, cette période concentre les arrivées pendant les premiers jours d’août et les départs lors de la dernière semaine du même mois.Il s’agit alors de réduire les délais d’attente et de rendre cette dernière moins pénible. A cet effet, des aires de repos sont prévues où toutes les formalités de départ sont menées, Les usagers pouvant alors accéder directement aux bateaux.


Désengorger

Dès 2009, le trafic MRE sera dévié vers le port dédié aux passagers du complexe Tanger Med, sauf incident de dernière minute. Les travaux de ce port ont déjà démarré l’année dernière. D’un coût total de 1,66 milliard de DH, il offrira huit postes d’accostage modernes. Avec, à la clé, des infrastructures de haut niveau et l’accès à un réseau autoroutier et ferroviaire important. Ce port permettra ainsi de désengorger la ville de Tanger et son actuel port qui se verra tourné vers des activités maritimes de plaisance. De notre correspondant Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc