×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie

    Pour comprendre l'emballage en bois

    Par L'Economiste | Edition N°:38 Le 16/07/1992 | Partager

    Le bois est par nature une bonne matière première pour l'emballage si sa résistance et son aspect économique sont appliqués correctement", affirme Abdallah Jawad dans son ouvrage sur l'industrie des emballages au Maroc(1).
    En raison de sa résistance, de sa légèreté et de sa facilité de mise en oeuvre, le bois reste très utilisé dans l'emballage des fruits et légumes.
    D'après les statistiques de la campagne agricole 1986-87 citées par l'auteur, les emballages en bois ont occupé 50% des expéditions marocaines, contre 30% pour les emballages en carton ondulé et 20% pour le jute. Pour les exportations des agrumes, l'emballage en bois couvre 80% du tonnage export.
    Le sous-secteur des emballages en bois assure ainsi à lui seul 57% des exportations et réalise 1,76% du chiffre d'affaires de tout le secteur "bois et articles de bois" dans la nomenclature des activités économiques (NMAC).
    En dépit de cette importance et du grand nombre de sociétés marocaines dont l'activité est le bois ou sa valorisation, aucune étude technique ou économique n'a été réalisée et mise à la disposition des opérateurs économiques concernés.
    L'ouvrage de M. Abdallah Jawad vient combler ce vide. C'est "tout simplement une réalité vécue par un technicien, formé par l'étude sur le terrain, que la passion de son métier, jointe à une expérience de vingt années de contrôle dans le domaine des produits agricoles et leurs emballages ont acculé à mettre en évidence les différentes métamorphoses en matière d'emballage", explique-t-il. Statistiques, schémas et croquis font de l'ouvrage de M. Jawad une étude économique et technique.
    D'après l'auteur, un bon emballage ne peut être conçu sans avoir fait au préalable une étude exhaustive des conditions de stockage, de manutention, de transport, de distribution et d'utilisation.
    Un emballage en bois est d'abord sensé assurer deux types de protection: "physico-chimique et mécanique".
    Le premier type englobe l'humidité, qui est l'agent destructeur le plus commun mais aussi le moins connu, l'eau et les échanges gazeux.
    Le second type de protection comprend les chocs, la pression et les vibrations.
    Le bois pour emballage est extrait des bois tendres qui regroupent selon M. Jawad 4.000 espèces et des bois durs qui comptent plus de 1.000 espèces connues.
    Pour répondre aux exigences des produits à conditionner, certains éléments fondamentaux tels que la densité du bois, la facilité de clouage et d'agrafage, la rigidité... sont à prendre en considération.
    Par ailleurs, et à l'instar des autres matières, le bois a évolué et a donné naissance à d'autres dérivés notamment le contre-plaqué dont les variétés et techniques de fabrication (déroulage du bois, collage...) sont détaillées dans l'ouvrage.
    Les nouveaux emballages marocains en bois ont une contenance de 10 kilogrammes nets pour les fruits et 15 kilogrammes pour les gros fruits. En ce qui concerne les primeurs, les emballages les plus répandus ont une contenance de 6 à 7 kilogrammes avec une longueur de 40 centimètres et une largeur de 30 centimètres.
    "Les emballages actuellement autorisés au Maroc sont la caisse armée et le plateau", précise M. Jawad en rappelant que les besoins en emballage export sont de 50 millions d'unités par an.
    Hormis les aspects techniques de l'emballage du bois, M. Jawad s'est également attaqué aux questions de l'économie forestière marocaine, au marché mondial des bois tropicaux et à l'historique des exportations marocaines.

    H. E.

    (1) L'industrie des emballages au Maroc. La filière bois - Wallada (prix: 75DH)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc