×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Postes et télécoms-libéralisation: Négociations syndicales serrées

Par L'Economiste | Edition N°:525 Le 09/06/1999 | Partager

· Le gouvernement a présenté "sa dernière proposition" sur la stabilité de l'emploi et les indemnisations

· Les membres de la Commission se reverront ce vendredi

LES prochains jours seront décisifs pour le secteur des télécommunications. Les tractations sur le dossier social des postiers et des agents des télécoms semblent s'acheminer vers une solution. Le gouvernement a élaboré "sa dernière proposition" sur l'épineuse question de la stabilité de l'emploi. Cette proposition a été présentée lors de la première réunion de la Commission chargée de l'examen du dossier social des télécommunications le 4 juin. Le deuxième rendez-vous est fixé pour ce vendredi 11 juin. La commission se compose des directeurs des trois entités (Itissalat Al-Maghrib (IAM), Barid Al Maghrib (BAM) et l'agence de régulation ANRT), du Syndicat National des Postes et Télécommunications (SNPT) affilié à la CDT, du Secrétariat d'Etat chargé des Postes et des Technologies de l'Information (SEPTI) et du Ministère de l'Emploi.
La proposition gouvernementale concerne les modalités de licenciement des agents transférés à l'ONPT en 1984 et le redéploiement d'une partie d'entre eux dans la fonction publique. Le gouvernement entend ainsi mettre fin aux polémiques soulevées par le SNPT autour de l'article 139 du statut du personnel qui réglemente le licenciement. Désormais, la compression interviendra sur un accord gouvernemental préalable. Les employés licenciés bénéficieront d'une indemnisation de deux mois pour chaque année travaillée pour les six premières années et d'un mois tous les deux ans au-delà de cette période. Fait nouveau: le plafond de cette indemnisation est fixé à 16 mois.
Une partie du personnel licencié sera par ailleurs redéployée dans la fonction publique avec une indemnisation plafonnant 8 mois de salaire. L'objectif de cette indemnisation est de "compenser le manque à gagner" au niveau des salaires.

Ainsi, le gouvernement est en train de prendre en charge les grands conflits sociaux. Le dossier des télécommunications est un des points chauds du volet social. Les enjeux de la conjoncture économique de ce secteur sont importants. La libéralisation du marché est en marche. Les soumissions des offres pour la deuxième licence GSM seront bouclées à la mi-juin. "La paix sociale est déterminante pour faire aboutir le projet", assure une source du SEPTI. Les responsables des entités ne cachent pas leur satisfaction du climat "de responsabilité et de maturité" dans lequel s'est déroulé le dialogue avec le syndicat.
Une source de la CDT a affirmé que le processus de régularisation du dossier "est en bonne voie". La réponse du SNPT à la proposition gouvernementale sera communiquée au cours de cette semaine. Un compromis est peut-être en vue. D'ici vendredi, les entités sont appelées à élaborer, elles aussi, leurs dernières propositions.


Un projet d'accord en lice


Des avancées ont été enregistrées dans les discussions entre BAM et le Syndicat. Une source du SEPTI assure que le projet d'accord entre BAM et le SNPT est fin prêt. Les négociations entre ces deux partenaires ont abouti à l'octroi d'une enveloppe budgétaire annuelle au personnel de 100.000 DH. Le montant de l'enveloppe d'IAM sera connu ce vendredi.

Nadia LAMLILI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc