×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Portugal EXPO : Les Portugais veulent vendre leurs équipements

    Par L'Economiste | Edition N°:156 Le 01/12/1994 | Partager

    Portugal EXPO est une exposition de machines et d'équipements de l'industrie portugaise. Elle a pour but de préparer le terrain pour une rencontre entre entrepreneurs marocains et portugais.

    Plus de 60 exposants portugais seront présents à la foire internationale de Casablanca du 30 novembre au 3 décembre. L'exposition est consacrée aux matériels et biens d'équipements tels que l'industrie alimentaire, l'industrie du marbre et granit, le travail du bois, l'industrie du métal, le matériel électrique, agricole et les autres machines industrielles. Figureront aussi le matériel des grands projets et la mécanique moto. L'entrée sera réservée aux professionnels.

    Les organisateurs de l'exposition entendent par cette manifestation fournir à la demande marocaine en biens d'équipement, des produits adaptés.

    Lors d'un déjeuner de presse, animé par les organisateurs de "Portugal EXPO", il a été relevé beaucoup d'optimisme sur l'avenir des relations maroco-portugaises.

    Dépassant la simple relation commerciale entre exportateurs et importateurs, les Portugais cherchent le partenariat. Ils veulent ainsi produire avec leurs partenaires et même supporter les risques avec eux. "Une telle relation enchante un pays comme le nôtre", annonce un participant marocain au débat. "Notre pays supporte les factures, les menaces et le chantage dans ses rapports commerciaux avec l'Europe", soulève les intervenants. Depuis moins de deux ans, les statistiques sur les rapports entre le Maroc et le Portugal montrent une évolution "spectaculaire" des chiffres.

    M. Tawfiq Rkibi, directeur général de la Chambre de Commerce et d'Industrie Iuso-marocaine à Lisbonne estime l'accroissement à plus de 90% des importations et des exportations, de part et d'autre entre les deux pays. Aussi existe-t-il une nette tendance vers la diversification dans les échanges.

    Dans le même contexte, ajoute M. Rkibi, les produits échangés sont plus complémentaires que concurrents, ce qui renforce les actions de coopération.

    Par ailleurs, M. Joao Renato Henriques, conseiller commercial à l'Ambassade du Portugal à Rabat, affirme qu'il y a eu une signature entre les gouvernements des deux pays d'un protocole portant sur une ligne de crédit de 210 millions de Dollars.

    Ce montant va être destiné, d'un côté, à financer le partenariat, et d'un autre côté à financer les importations du Maroc en biens d'équipement. Toutefois, ajoute M. Henriques, cette ligne de crédit ne sera qu'un moyen de renforcement du partenariat, car le Maroc dispose actuellement d'un réseau de financement relativement important qui sera prêt à développer les relations commerciales entre les deux pays.

    Le Maroc occupe 1% dans le commerce portugais

    Un autre accord a été signé entre les ministres de Commerce Extérieur des deux pays portant sur la création d'un comité de suivi pour les actions entre les deux partenaires. Dans ce cadre ils ont prévu des séminaires et des expositions organisés par des Marocains au Portugal. Le but est d'intensifier la promotion des produits marocains au Portugal.

    Depuis l'adhésion du Portugal à la Communauté Européenne en 1986, l'économie portugaise a connu une croissance remarquable, avec un taux supérieur à la moyenne communautaire durant la période 1986-1993.

    Dans ses échanges avec l'extérieur, le Portugal reste largement orienté vers les pays de l'OCDE. Ses exportations vers ces derniers ont atteint 90% en 1993 (85% pour les importations). Les pays de l'Union Européenne sont les principaux clients (76%) et les principaux fournisseurs (72%). Son commerce avec les pays africains de langue portugaise s'est accru en 1992 et a représenté 5% des exportations portugaises.

    Parmi celles-ci 84% sont des produits manufacturés tels que les machines-outils et matériels de transport, matériels électriques, textiles, vêtements, chaussures et produits chimiques. Dans tous ces échanges, le Maroc occupe 1%. Il est considéré comme le 1er client africain et arabe du Portugal, exclusion faite des produits pétroliers.

    A travers le partenariat entre les deux pays, souligne M. Rkibi, des réalisations d'axes atlantiques directs entre les deux partenaires sont envisagées. Ceci permettra de développer les flux d'échanges entre les ports des deux pays.

    H.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc