×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Port de Rouen: Le Maroc premier partenaire hors-UE

Par L'Economiste | Edition N°:532 Le 18/06/1999 | Partager

· Un important tonnage céréalier sera exporté cette année à partir de Rouen en raison des importations marocaines croissantes
· Le premier port céréalier européen propose ses services


Amarré aux quais de Rouen, l'Ivan Bogun attend sa cargaison. Le navire céréalier russe devait appareiller au milieu de la semaine dernière chargé de 16.500 tonnes de blé français. Direction, un port non précisé du Maroc. Il devra ainsi suivre la Seine sur une centaine de kilomètres, déboucher sur la Manche et puis chevaucher l'Atlantique jusqu'à un des ports du Maroc, plus probablement Casablanca. En moyenne, ce sont ainsi plus de six navires qui quittent le port fluvial de Rouen vers une destination marocaine chaque semaine. Le trafic total assuré dépasse 1,2 million de tonnes de marchandises. De ce fait, le Maroc est le quatrième partenaire sur plus de 114 pays avec lesquels le port normand a entretenu des relations au cours de l'an passé. Il se situe juste après les trois grands partenaires européens du port, à savoir le Royaume-Uni (2,2 millions de tonnes), les Pays-Bas (2,1 millions) et l'Italie (1,7 million).
C'est sur le créneau de la céréaliculture que s'effectuent l'essentiel des exportations rouennaises vers notre pays. Ainsi, 311.000 tonnes de blé à destination des principaux pôles d'importation marocains ont transité par ce port. Toutefois, relativise M. Alain Cazorla, directeur commercial du Port Autonome de Rouen, "le trafic reste assez fluctuant d'année en année et dépend évidemment des besoins d'importations du Maroc".
Pour cette année, et en raison des contraintes climatiques particulières, le port s'attend à des cargaisons de plus en plus fortes de céréales sur le Maroc. Mais les opérateurs craignent beaucoup l'engorgement des ports de destination, particulièrement celui de Casablanca.
Autres marchandises exportées, les produits pétroliers raffinés, le papier et les pièces automobiles pour le CKD. Le Kangoo de Renault, notamment, part en pièces détachées pour être monté à la Somaca.
Côté importations, les arrivages de Rouen en provenance du Maroc ont totalisé plus de 803.000 tonnes en 1997. Le principal trafic est constitué des phosphates (690.000 tonnes) et d'engrais manufacturés (67.000 tonnes). Le reste se compose de conteneurs livrés par deux lignes de navigation, Comanav et Vacs. Sur ce créneau, le volume ne satisfait pas M. René Genevois, directeur général du port. Pour lui, Rouen est une zone logistique qui pourrait servir de plate-forme pour les exportations marocaines de produits frais, particulièrement en conteneurs frigorifiés. "Des réflexions sont engagées actuellement avec le transporteur danois Maersk et le Marocain Marbar pour livrer le marché de Rungis en conteneurs à température dirigée", ajoute M. Genevois qui présume se rendre prochainement au Maroc pour exposer les atouts de son port. Par ailleurs, le Maroc sera l'invité d'honneur de la foire internationale de Rouen qui aura lieu en avril 2000.

Ghassan KHABER

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc