×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Politique de voisinage
Plus de 30 millions d’euros pour l’enseignement

Par L'Economiste | Edition N°:3323 Le 20/07/2010 | Partager

. Le programme «Tempus» va soutenir 50 partenariats multilatéraux . Objectif: Moderniser les programmes et les méthodes d’enseignementLa Commission européenne (CE) a décidé, hier lundi, d’accorder un montant de 30,4 millions d’euros pour soutenir des projets dans le domaine de l’enseignement supérieur des pays relevant de la politique européenne de voisinage (PEV) ainsi qu’en Russie.Selon la CE, les montants attribués s’inscrivant dans le cadre du programme européen «Tempus» serviront à soutenir environ 50 partenariats multilatéraux destinés à moderniser des programmes et des méthodes d’enseignement ainsi que la gestion des institutions et systèmes d’enseignement supérieur dans les pays voisins.Plus de 350 institutions de ces pays auront la possibilité de collaborer de manière structurée avec un nombre similaire d’institutions de l’Union européenne (UE) dans le cadre de projets s’étendant sur 2 à 3 ans qui débuteront en 2011, précise l’exécutif européen.Les infrastructures universitaires seront renforcées et modernisées grâce à des nouveaux investissements consacrés aux salles de classe, aux laboratoires, aux technologies de l’information ainsi qu’aux supports pédagogiques, selon la même source, qui précise que ces projets visent à renforcer la constitution de réseaux et à mener des projets conjoints et des partenariats entre des institutions. A cette occasion, le commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, Stefan Füle le a affirmé qu’»investir dans les personnes est l’objectif-clé de notre politique de voisinage», affirmant que «la coopération fructueuse qui associe les institutions d’enseignement supérieur de l’UE et des pays relevant de la politique européenne de voisinage sera poursuivie, ce qui renforcera les échanges de connaissances, d’expériences et d’idées. De son côté, le commissaire européen chargé de l’éducation, la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, Androulla Vassiliou, a souligné que «la coopération est gagnante aussi bien pour l’UE que pour nos partenaires. Elle rend l’espace européen d’enseignement supérieur plus visible et attrayant dans le monde tout en aidant les pays de notre voisinage européen à moderniser leurs universités et à améliorer les compétences en matière d’enseignement». Le programme «Tempus» dont c’est la 4e édition, a été lancé en 1990 par la CE pour soutenir la modernisation de l’enseignement supérieur en particulier en Europe Orientale, en Afrique du Nord et au Moyen Orient. Comprenant des mécanismes permettant d’offrir de nouvelles perspectives d’enseignement aux étudiants ainsi que de nouvelles perspectives de carrière au personnel universitaire, son objectif est de promouvoir le développement de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires voisins de l’UE.M.Az

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc