×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Poids lourds: l'effet sécheresse

Par L'Economiste | Edition N°:42 Le 13/08/1992 | Partager

A fin Juin 1992, le nombre des camions vendus est de 2.080 unités contre 1.805 pour la même période de l'année passée, soit une hausse 15,24%. Cette augmentation est ralentie par rapport au taux de progression à la fin Mai où l'évolution était de +30,09%. Le nombre des bus et des autocars est, quant à lui, en baisse de 35,81%, passant de 296 à 190 unités.
Concernant les camions, c'est Auto Hall avec sa marque Mitsubishi qui détient la part du lion avec 42,36%, suivi de Saïda Star Auto, 33,75 avec ses marques Isuzu, Bedford et Volvo. Enfin, Berliet Maroc avec sa marque RVI détient 23,89% de la part du marché. C'est au niveau du segment des 8 tonnes où le plus grand nombre des ventes est enregistré, 1.261 camions à fin Juin 1992 contre 1.164 à fin Juin 1991. Mais, l'évolution est modeste puisqu'elle n'est que de 8,33%. Les camions de ce tonnage sont généralement vendus au secteur agricole. La sécheresse de cette année explique la faiblesse des achats dans ce segment.
Le segment des 14 tonnes connaît la plus importante évolution, soit 207,69%, mais avec seulement 80 camions vendus. Ce segment est partagé entre deux marques, RVI qui détient 76,25% et Mitsubishi 23,75%. Le principal client de ce secteur est le secteur des travaux publics dont l'activité reprend de manière timide.
Le segment des 38 tonnes est, quant à lui, en baisse de 6,39%, puisque le nombre des ventes est passé de 219 à 205 unités. La marque Volvo détient la plus importante part du marché, 68,78%, suivie de RVI, 22,93% et enfin, Mitsubishi 8,29%.
Pour ce qui est des bus et des autocars, Berliet Maroc détient la plus grande part du marché, 42,11%, suivi par DAF Industrie Maroc, 31,05%. Saïda Star Auto avec ses deux marques Volvo et Isuzu a 25,78% de la part du marché. Mitsubushi possède une part insignifiante, 1,05%
Dans ce marché, le seul segment qui est en hausse est le segment des autocars touristiques. Le nombre d'unités vendues est passé de 18 à fin Juin 1991 à 32 à fin Juin 1992, soit une augmentation de 77,78%. Les segments des autocars et des autobus sont en baisse, respectivement de 37,3% et 35,23%.

L. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc