×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Culture

Poésie et musique au service de la paix

Par L'Economiste | Edition N°:3399 Le 05/11/2010 | Partager

. Un spectacle pour un dialogue créatif des cultures. Bientôt une tournée au Sénégal, en Italie et aux Etats-Unis Original et hors du commun. C’est ainsi que l’on peut qualifier le spectacle qui s’est déroulé mercredi dernier à la Coupole, au parc de la Ligue arabe, siège de l’association du Grand Casablanca Carrières Centrales. Il y avait du chant, de la poésie, de la musique… Les chanteurs et musiciens marocains partageaient la scène avec des artistes américains, un flûtiste indien et un chanteur sénégalais. C’était un véritable melting-pot culturel, mais aussi linguistique, puisque les artistes chantaient ou lisaient tour à tour les paroles en français, arabe, anglais, espagnol et même en wolof. Le résultat était assez surprenant et plutôt agréable. En tout cas, l’initiative est à saluer, puisqu’elle vise des objectifs nobles: le partage, la paix, le dialogue interculturel et l’amitié entre les peuples…L’initiateur et organisateur de la manifestation, c’est Driss Alaoui Mdaghri, avec la Fondation des cultures du monde. Plusieurs fois ministre, enseignant, directeur de l’Iscae, créateur d’entreprises, Mdaghri, 66 ans, préside le «Prix de L’Economiste pour la recherche en économie et gestion». Depuis longtemps, il est passionné de voyages, d’écriture, de lecture et de poésie. Son tout dernier ouvrage, «Le livre des secrets perdus», est le premier volume d’une série de quatre livres qui vont bientôt paraître. Au cours de ses nombreux voyages un peu partout à travers le monde, il s’est fait de nombreux amis. Et récemment, l’idée lui est venue de créer l’ensemble poético-musical «Planète Damana» et de mettre en place un nouveau spectacle, basé sur ses propres poèmes. L’avant-première à Casablanca a séduit l’assistance, et le public rbati devait découvrir la prestation hier jeudi, à l’hôtel de la Tour Hassan. «Ce n’est ni un projet philosophique, ni politique, ni carriériste. Je crois au dialogue créatif des cultures et je recherche simplement le plaisir et la joie artistique», a-t-il souligné lors d’un petit discours de présentation. Dans les prochains jours, la petite troupe s’envolera pour Dakar et poursuivra sa tournée en Italie puis aux Etats-Unis. L’actrice et comédienne Amal Ayouch, connue pour la qualité de son jeu sur scène, participe au spectacle, de même que la talentueuse chanteuse Maria Bouabid, qui s’est déjà produite dans des concerts à l’étranger et que le public marocain découvre. La troupe comprend aussi le Sénégalais Badara Seck, la chanteuse Ilham Loulidi, le musicien américain Dennie Kirtley, le guitariste et chanteur Wahid Lahlou, le batteur indien Will Clipman et le flûtiste amérindien Carlos Nakai. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc