×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
International

PO, Irak et lutte antiterroriste au menu des entretiens Abdallah/Bush

Par L'Economiste | Edition N°:2693 Le 16/01/2008 | Partager

. Bush quittera aujourd’hui l’Arabie Saoudite pour l’Egypte. Dernière étape de son périple dans la régionLE roi Abdallah d’Arabie Saoudite a évoqué avec le président américain George W. Bush, en visite dans le royaume, les efforts de paix au Proche-Orient, la situation en Irak et la lutte antiterroriste, a rapporté hier l’agence officielle saoudienne SPA. Le souverain saoudien a en outre décoré lundi dernier Bush des insignes du Roi Abdel Aziz, fondateur du royaume, la plus haute distinction accordée aux dirigeants étrangers. Au cours de leurs entretiens qui ont suivi un dîner offert par le roi Abdallah en l’honneur de Bush, les deux chefs d’Etat ont «passé en revue la conjoncture régionale, notamment les développements de la question palestinienne à la lumière de la réunion d’Annapolis» (Etats-Unis). Cette réunion, tenue fin novembre à l’initiative du président américain, a relancé le processus de paix israélo-palestinien, en panne pendant sept ans, avec l’ambition de Washington de parvenir avant fin 2008 à un accord de paix menant à la création d’un Etat palestinien. S’agissant de la situation en Irak, ils ont évoqué «la nécessité de préserver la souveraineté, la sécurité, l’intégrité territoriale» de ce pays et de favoriser «l’entente et l’égalité entre toutes les composantes du peuple irakien». Le roi Abdallah et Bush ont en outre passé en revue les efforts internationaux en matière de lutte contre le terrorisme, un fléau qui frappe le royaume saoudien, premier producteur et exportateur mondial de brut, et contre lequel les Etats-Unis mènent une campagne à l’échelle mondiale. Dans ce contexte, le souverain saoudien a appelé «l’ONU à placer sous ses auspices le Centre international de lutte antiterroriste», dont la création avait été annoncée à son initiative lors d’une conférence en 2005 à Ryad dans le but d’améliorer la coopération internationale dans ce domaine. Ils ont par ailleurs passé en revue «les perspectives de coopération» entre l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis, a indiqué l’agence sans mentionner le dossier iranien, au coeur de l’actuelle tournée du président Bush au Moyen-Orient en raison, selon les Etats-Unis, de «la menace» que fait peser la République islamique sur la région. La crise politique au Liban et des questions «d’intérêt commun» seront évoquées lors d’un deuxième entretien entre les deux hommes. Bush quittera l’Arabie Saoudite aujourd’hui pour l’Egypte, dernière étape de son périple dans la région qu’il avait entamé en Israël et dans les territoires palestiniens et qui l’a conduit ensuite au Koweït, à Bahreïn et aux Emirats Arabes. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc