×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Piratage de logiciels: Une nouvelle directive chinoise

Par L'Economiste | Edition N°:483 Le 12/04/1999 | Partager

Pour protéger les droits de la propriété intellectuelle des logiciels informatiques, la Chine vient de prendre une mesure-clef. Il s'agit en fait d'une nouvelle directive à l'adresse de tous les ministères et administrations leur enjoignant d'utiliser exclusivement des logiciels d'ordinateurs authentiques et non pas des copies piratées, a indiqué Charlene Barshefsky, représentante américaine pour le commerce. "Cette mesure marque une étape cruciale dans les efforts entrepris par la Chine pour accroître la protection des droits de la propriété intellectuelle", a-t-elle souligné.
Le secrétaire d'Etat au Commerce William Daley, qui vient d'effectuer une mission en Chine à la tête d'un groupe d'hommes d'affaires américains, s'est aussi félicité de cette mesure. Il a de plus souligné que l'industrie du logiciel joue un rôle très important dans l'économie américaine. D'ici 2005, plus d'un million d'emplois en dépendront directement, précise-t-il en se basant sur des projections récentes du groupement représentant la profession.En outre, le chiffre d'affaires généré à l'exportation par ce secteur devrait atteindre 116,9 milliards de Dollars d'ici 2001, toujours selon les projections de ce groupement.

La décision du gouvernement chinois, qui est conforme aux termes de l'accord bilatéral sino-américain de 1995 sur la protection des droits de la propriété intellectuelle, "établit un exemple important pour le secteur privé en Chine ainsi que pour d'autres pays", souligne l'Administration américaine. Selon elle, le piratage de logiciels, d'enregistrement musicaux (disques compacts) et de films sur vidéo-cassette demeure un problème sérieux dans le monde.
Les représentants de l'Administration américaine attendent désormais la concrétisation par Pékin de cette mesure. A signaler aussi que l'annonce officielle de cette mesure intervient alors que les négociateurs américains et chinois poursuivent des discussions serrées pour tenter de boucler un accord permettant aux Etats-Unis de soutenir l'accession de la Chine à l'Organisation Mondiale du Commerce.

(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc