×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Philips: Les semi-conducteurs dopent l'activité

Par L'Economiste | Edition N°:1747 Le 14/04/2004 | Partager

. Perspectives encourageantes pour le reste de l'année Philips a dévoilé hier mardi un bénéfice net de 550 millions d'euros pour le premier trimestre, dopé notamment par ses activités semi-conducteurs et d'écrans à cristaux liquides. Le géant néerlandais de l'électronique envisage ainsi avec optimisme le reste de l'année.En 2003, Philips avait dû essuyer une perte nette de 69 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année. Les résultats du premier trimestre 2004 sont dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes interrogés par AFX, filiale d'information financière. “Nous serons dans le vert au niveau du bénéfice net en 2004”, a confirmé le directeur financier du groupe, Jan Hommen. Il a par ailleurs indiqué que les ventes de Philips devraient croître de “5 à 10%” à niveau comparable (hors acquisitions et effets de change) cette année. Ceci révise les précédentes déclarations du PDG de Philips qui avait évoqué le chiffre de 10%.Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 2% en valeur nominale à 6,631 milliards d'euros. La hausse est de 8% à niveau comparable par rapport à la même période de 2003. A la Bourse d'Amsterdam, le titre Philips a ouvert en recul de 1,3% à 24,60 euros. Les bons résultats de Philips au premier trimestre sont dus en grande partie à l'amélioration de l'activité semi-conducteurs. Profitant du redressement du marché de la téléphonie mobile, cette division a vu ses ventes croître de 16% (nominal) en un an à 1,3 milliard d'euros, pour un résultat opérationnel de 75 millions d'euros.Philips a également profité de la bonne tenue du marché mondial des écrans à cristaux liquides (LCD). Dans ce secteur, l'entreprise commune du groupe avec le coréen LG a permis de dégager un bénéfice net de 215 millions d'euros et les perspectives pour le reste de l'année sont encourageantes.Selon le cabinet d'études Data Corp, le marché global des LCD devrait en effet croître de 56% cette année.Parmi les autres divisions du groupe, la branche médicale (Philips Medical Systems) a vu ses ventes baisser nominalement de 5% (1,258 milliard d'euros) pour un résultat d'exploitation de 92 millions d'euros. La division électronique grand public (CE) a enregistré une hausse nominale de 3% de son chiffre d'affaires (2,011 milliards d'euros) pour un résultat d'exploitation en baisse à 59 millions d'euros. L'électronique grand public continue d'être déficitaire aux Etats-Unis.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc