×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Pétrole: De nouveaux forages dans les zones off-shore

Par L'Economiste | Edition N°:1527 Le 28/05/2003 | Partager

. C'est ce qui a été annoncé lors de la Conférence internationale sur le gaz et le pétrole qui se tient à Marrakech Après plus de trois ans de travaux de reconnaissance, deux grandes firmes internationales pétrolières vont pousser leurs recherches plus loin sur les zones off-shore, en entamant des forages d'ici fin 2003. C'est un bon signe selon l'administration de tutelle. En effet, un forage coûte au bas prix la bagatelle de 15 millions de dollars «et ces entreprises ne s'y aventureront pas sans avoir quelques certitudes«, indique Amina Benkhadra, directeur général de l'Onarep (Office national de recherches et d'exploitations pétrolières). Rappelons aussi qu'un forage de puits demeure la seule façon de confirmer si un prospect contient effectivement du pétrole (ou du gaz). Il permet en outre de disposer d'informations complémentaires sur la base desquelles l'exploration continue. La nouvelle de ces forages en tout cas sera annoncée par le ministère des Mines et l'Onarep qui ont ouvert la première Conférence internationale sur le gaz et le pétrole le 26 mai et qui clôt ses travaux ce mercredi 28 (organisée en association avec la société Global Pacific Partners). Satisfaits de ces résultats, les responsables marocains insistent sur l'accélération des opérations de recherches sur les zones off-shore marocaines depuis trois ans maintenant, de même que les permis de reconnaissance qui se sont multipliés. «Certaines sociétés détentrices de permis vont à peine démarrer leurs travaux de reconnaissance et donc il y a grand espoir«, souligne Amina Benkhadra, soutenue par le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Boutaleb. Sans aller jusqu'à des déclarations intempestives sur l'existence de pétrole au Maroc, Boutaleb avancera cependant que celui-ci est riche, que ce soit en minerais ou en pétrole. «Mais il lui faut beaucoup de moyens financiers pour l'explorer et l'exploiter«, dit-il. La débâcle qu'a connue le fameux gîte de Talsint et ses exploitants est présent dans les esprits, bien qu'aujourd'hui, le nouveau gérant ait repris les travaux, tient à préciser le ministre. Il y a maintenant quelques années que l'Etat marocain s'est complètement retiré de l'exploitation et même de l'exploration dans le secteur des hydrocarbures (mines et pétrole). Avec le peu de moyens financiers, l'Onarep ou encore le BRPM peuvent à peine entreprendre quelques travaux de reconnaissance. En revanche, ils doivent jouer sur le plan marketing pour attirer les entreprises minières ou pétrolières pour l'exploration. Et c'est dans ce sens que s'inscrit la participation active de l'Office à cette première conférence, dont les participants sont en grande majorité des ingénieurs et patrons d'entreprises du secteur. Il s'agit durant ces trois jours de rencontres pour présenter les potentialités en hydrocarbures des pays maghrébins et méditerranéens, et particulièrement celles du Maroc.


Fusion Onarep-BRPM en juin

C'est en juin prochain que sera concrétisée la fusion de l'Office national de recherches et d'exploitations pétrolières (l'Onarep) et le Bureau de recherches et de prospection minières (BRPM). Ils créeront ainsi un office national des hydrocarbures. Une fusion annoncée, il y a quelques mois déjà et dont un des objectifs, indique Mohamed Boutaleb, ministre de l'Energie et des Mines, sera de réajuster la stratégie de l'administration pour mieux gérer la promotion des sites marocains.Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc