×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Parlement
L’ouverture de la session d’automne demain

Par L'Economiste | Edition N°:3378 Le 07/10/2010 | Partager

. Le discours royal très attendu. Le projet de budget, la priorité d’ici fin décembreLa session d’automne du Parlement ouvre demain vendredi. Elle sera marquée par le discours du Souverain, présenté comme un programme d’action pour le monde politique. Les parlementaires s’attendent à ce que l’intervention royale aborde plusieurs dossiers comme le chantier de la régionalisation avancée. La commission en charge de ce chantier, présidée par Omar Azziman, devra remettre sa copie avant la fin de l’année. Selon les premiers échos, elle sera dans les temps. D’autres députés scrutent les signaux pour les réformes politiques à venir. En tout cas, la Chambre des représentants devra renouveler ses instances. Ainsi, elle procédera dès lundi prochain au choix des membres du bureau de la présidence et les présidents des commissions spécialisées. En parallèle, les partis politiques choisiront leurs chefs de groupes parlementaires. Déjà, les députés sont convoqués aujourd’hui pour des réunions de coordination. Reste que le projet phare de cette session sera incontestablement la loi de Finances pour 2011. Salaheddine Mezouar doit le déposer au Parlement avant le 20 octobre, dernière date limite. En tout cas, le ministre des Finances est rodé à cet exercice. Il sait qu’il devra passer plus de deux mois au Parlement avant de faire approuver son projet par les deux chambres. D’autres textes devront accompagner la loi de Finances, comme celui des retraites ou encore celui destiné à promouvoir l’épargne publique. Le gouvernement semble avoir donné le feu vert pour donner suite aux propositions de loi. Jusque-là, les initiatives en provenance du Parlement n’étaient pas encouragées.Il est évident que cette session ne part pas de rien. Plusieurs projets de loi sont dans le pipe, que la session du printemps n’a pas totalement bouclés. Celui relatif à l’organisation de la profession de notaire et à la création d’un Ordre national des notaires. Une action de lobbying a été menée auprès des parlementaires en vue de les sensibiliser aux arguments de cette profession. Les parlementaires devront continuer l’examen des textes concernant notamment la fonction publique, la protection des consommateurs et la création d’une agence pour la lutte contre l’analphabétisme. Il est à rappeler que des commissions spécialisées ont travaillé pendant l’intersession.M. C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc