×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Paris, futur paradis du shopping pour touristes

Par L'Economiste | Edition N°:2688 Le 08/01/2008 | Partager

. L’opération «Soldes by Paris» sera organisée du 9 au 20 janvierA l’instar de Londres, New York ou Dubaï, Paris veut se transformer en destination «shopping» et attirer, à l’occasion des soldes d’hiver, les touristes du monde entier comme les Chinois et les Russes, adeptes inconditionnels des grands magasins. Un parcours «chic» pour flâner dans les quartiers huppés et découvrir les boutiques de luxe et grands couturiers, un trajet «trendy» pour les adeptes de lieux branchés ou une visite «romantique» pour le «shopping amoureux»: l’Office de tourisme de Paris a conçu des circuits adaptés au profil des visiteurs.«Paris est le berceau de grandes marques internationales, a la plus forte concentration de commerces au monde et peut légitimement revendiquer une place de capitale du shopping», fait valoir son directeur général, Paul Roll.Lancée pour la première fois en 2007, l’opération «Soldes by Paris» sera organisée du 9 au 20 janvier, avec le concours de 2.000 commerces et 350 professionnels du tourisme (hôteliers, restaurateurs, transporteurs).«L’édition 2007 n’était qu’une répétition, cette année on met le turbo», commente Alain Barilleau, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, co-organisateur avec l’Office de tourisme et la Ville de Paris. Le coup d’envoi symbolique sera donné mardi, la veille du début des soldes, au magasin Printemps Haussmann par une star de la haute couture, l’ancien mannequin vedette de Chanel, Inès de la Fressange. Le quartier Haussmann constitue le plus grand pôle commercial européen, accueillant en moyenne 120 millions de clients par an. «Janvier est un mois creux pour le tourisme à Paris, d’où l’idée des hôteliers d’attirer des visiteurs avec des rabais pouvant atteindre 40%; sur les prix des chambres», explique M. Roll.Si l’opération vise en premier lieu des touristes des pays européens voisins comme les Allemands, les Belges, les Espagnols ou les Italiens, les visiteurs des pays émergents dits «BRIC» (Brésil, Russie, Inde, Chine) sont également l’objet de toutes les attentions. Les touristes chinois, qui visitent au pas de course plusieurs pays européens en une quinzaine de jours, aiment faire une escale shopping à Paris: ils laissent chaque année entre 9 et 10 millions d’euros au Printemps Haussmann, avec une dépense par tête de 700 euros, a calculé son directeur Didier Lalance. Autres champions du «shopping», les touristes russes ont jeté leur dévolu sur le 8e arrondissement. Ils arpentent les Champs-Elysées et la rue du Faubourg Saint-Honoré, consacrant 60% de leurs dépenses à la mode et 19% à la joaillerie, selon les organisateurs de Soldes by Paris.Russes et Chinois bénéficient, en tant que touristes résidant en dehors de l’Union européenne, d’une détaxe de 12%; sur les achats dans les grands magasins. Dans leur quête du «chic et pas cher», les accros des soldes seront assistés par des «shopping coaches», des hôtesses trilingues postées à des endroits stratégiques, et des «concièrges nomades» qui les accompagnent. Budget total de l’opération de charme: 500.000 euros.Seuls freins à l’essor de Paris comme capitale mondiale du shopping touristique: l’euro fort, qui pénalise les visiteurs de la zone dollar et l’absence d’ouverture des magasins le dimanche, même si certains bravent l’interdiction en risquant de grosses amendes.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc