×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Pakistan: La communauté internationale se mobilise

Par L'Economiste | Edition N°:2126 Le 10/10/2005 | Partager

. Plus de 19.000 morts et 42.000 blessés dans le séismeUNE tragédie nationale. Le puissant séisme de magnitude 7,6 sur l’échelle de Richter, qui a frappé, samedi 8 octobre, le Pakistan, l’Inde et l’Afghanistan pourrait faire plusieurs dizaines de milliers de morts. Pour l’instant, les autorités ont annoncé 19.136 décès et 42.397 blessés alors qu’un ministre de la région de Cachemire prévoit au moins 30.000 morts. Avec ces chiffres, ce violent tremblement de terre représente «la plus grande catastrophe de l’histoire du Pakistan». En réponse à l’appel à l’aide internationale lancé dimanche par le président pakistanais Pervez Musharraf, le monde s’est mobilisé. Les Nations unies ont envoyé au Pakistan une équipe de coordination d’urgence pour organiser les secours. L’Union européenne a annoncé le déblocage de 3 millions d’euros et la Banque mondiale a déjà offert au Pakistan 20 millions de dollars d’aide pour faire face au séisme, a annoncé dimanche à Tokyo le président de l’institution, Paul Wolfowitz. Des équipes de secouristes ont été dépêchées sur place par différents pays (Japon, France, Chine…). La Grande-Bretagne, qui compte sur son sol une importante population d’origine pakistanaise et indienne, a dépêché une soixantaine de secouristes et débloqué 100.000 livres (176.000 dollars). Les organisations humanitaires musulmanes basées en Grande-Bretagne ont promis une aide financière importante. L’Unicef a envoyé des matériels et fournitures stockés dans des entrepôts à Karachi, dans le sud du Pakistan. La solidarité a été encore plus nette parmi les pays musulmans. Abou Dhabi a ainsi dépêché 26 secouristes. Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a ordonné la mise en place d’un pont aérien pour acheminer médecins, médicaments, tentes, couvertures et vivres aux victimes.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc