×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

P.-O.: Nouveau round la semaine prochaine

Par L'Economiste | Edition N°:3364 Le 17/09/2010 | Partager

. Le différend sur la colonisation persiste toujours. Les Américains proposent une prolongation de 3 mois du moratoire LA secrétaire d’Etat américaine a conclu, jeudi 16 septembre, deux jours de négociations israélo-palestiniennes sans être parvenue à combler de profondes divergences entre les deux camps, en particulier sur la colonisation juive en Cisjordanie. «Les Etats-Unis sont très impliqués et déterminés à oeuvrer à un accord de paix via des négociations directes qui conduisent à un Etat palestinien indépendant, souverain et viable réalisant les aspirations du peuple palestinien», a déclaré Clinton lors d’une rencontre avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Ramallah. Abbas a jugé que «la période et les conditions étaient très difficiles». «Si la construction dans les colonies se poursuit, je cesserai les négociations», a averti Abbas après que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lui eut affirmé que la construction allait reprendre, lors d’une rencontre mercredi dernier à Jérusalem en présence de Clinton et de l’émissaire américain George Mitchell. Selon ce dernier, Abbas a donné la priorité au tracé des frontières du futur Etat palestinien tandis que Netanyahu souhaitait aborder en priorité les mesures à prendre pour assurer la sécurité d’Israël. Les «profondes divergences» apparues au cours des discussions à Charm el-Cheikh mardi, puis à Jérusalem mercredi, «n’ont pu être comblées» malgré les tentatives américaines, a indiqué un responsable palestinien. Les responsables américains ont proposé une prolongation de trois mois du moratoire sur la construction dans les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, qui s’achève à la fin du mois. Outre la colonisation, les questions clés sont les frontières d’un futur Etat palestinien, la sécurité d’Israël, le sort des réfugiés palestiniens et le statut de Jérusalem. La prochaine rencontre entre les équipes de négociateurs israéliens et palestiniens est prévue la semaine prochaine. Le roi Abdallah II de Jordanie a souligné, jeudi, l’importance du rôle américain pour résoudre le conflit israélo-palestinien et parvenir à «la solution de deux Etats» lors d’un entretien avec la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc