×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Oujda: Une formation pour 2.653 enseignants

Par L'Economiste | Edition N°:2421 Le 13/12/2006 | Partager

. Insérer l’approche par compétence . Mobilisation de 66 inspecteurs  L’insertion d’une approche pédagogique aussi efficiente que l’ingénierie des compétences de base est-elle assez suffisante pour pallier le déficit scolaire? Dans le but de lutter contre le manque d’efficacité dans le système éducatif, la délégation provinciale du ministère de l’Enseignement et de l’Education organise, à l’instar de toutes les délégations du Royaume, des sessions de formation continue autour du thème «L’approche par compétence de base». Le programme, qui a débuté le 4 décembre, doit se poursuivre jusqu’au 23. A cet effet, 66 encadrants animeront ces journées de formation, dont bénéficieront 2.653 enseignants, tous cycles d’enseignement confondus, soit les 2/3 du corps enseignant de la délégation. Une autre session sera programmée pour le tiers restant. Le primaire, avec 1.236 instituteurs, en majorité arabisants, se taille la part du lion. Le nombre des bilingues est limité à seulement 210. Cette disproportion est à attribuer à l’insuffisance d’encadreurs. Sur les 13 inspecteurs du primaire dont dispose la délégation, seuls deux sont bilingues.Pour l’enseignement collégial, les sessions de formation, prévues du 15 au 19 courant, ont pour cible 803 professeurs de  10 disciplines. L’animation est confiée à 29 inspecteurs.Au niveau du secondaire qualifiant, ils sont 24 formateurs à animer ces journées pédagogiques du 20 au 23 décembre 2006 au profit de 614 professeurs représentant 11 matières.Cependant, cette initiative, même importante, ne cesse de soulever des inquiétudes. Pourra-t-on maîtriser une nouvelle approche aussi pertinente que l’ingénierie des compétences en deux jours de formation? Les responsables de cette formation affirment qu’il s’agit plutôt de journées de sensibilisation et d’information que d’une véritable formation. Et de souligner que s’il est impossible d’assimiler une telle approche en si peu de temps, l’événement devrait constituer une occasion d’échange d’idées et d’expériences qui serviront de base, à tous, pour l’autoformation. Par ailleurs, d’autres personnes concernées pas la chose éducative se demandent si tous les encadreurs sont assez bien formés pour assumer cette mission délicate. En fait, les inspecteurs n’ont bénéficié que d’une journée de «formation», nous confient des inspecteurs.Pire encore, s’alarment des intéressés! Si, se  demandent-ils, l’objectif de l’approche par compétence de base, souhaitable et réalisable, consiste à donner du sens aux apprentissages, cette pédagogie de l’intégration saurait-elle, à elle seule, parvenir à des pratiques pédagogiques efficientes? Nullement. Du moins tant que notre système éducatif demeure un dispositif de formation en déphasage par rapport aux besoins du marché de l’emploi, pour ne pas dire une industrie qui fabrique des chômeurs, affirment nos interlocuteurs.


Formation opérationnelle

On devrait parallèlement à de telles innovations pédagogiques, arguent des enseignants, œuvrer pour l’institution d’un enseignement opérationnel, fonctionnel au moyen de programmation de contenus adaptés aux exigences qu’imposent les perpétuelles mutations du monde de l’emploi. Les formations doivent ainsi s’ouvrir sur l’environnement socioéconomique et servir d’outils et de pépinières, notamment aux entreprises installées dans la région.De notre correspondant, Mohammed Zerhoudi

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc