×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Oualidia: Un hôtel haut de gamme dans la lagune

Par L'Economiste | Edition N°:2344 Le 22/08/2006 | Partager

. Le «Sultana» table sur une clientèle essentiellement anglophone. Piscines en lagon ionisées et paillotes africaines Le luxueux hôtel «Sultana» s’est construit discrètement presque à l’écart de la petite ville de Oualidia mais aux abords de sa fameuse lagune. Il a de quoi surprendre avec ses paillotes et ses architectures métissées (africaines, turques, libanaises et marocaines). Les promoteurs du projet restent cependant discrets sur le montant des investissements engagés dans sa construction. Le «Sultana» s’étend sur une superficie de 8.000 m2 et dispose d’une plage privée. Les constructions épousent les formes du paysage environnant. Quelque 150 artisans et sculpteurs de Marrakech ont été sollicités pour travailler les murs, les plafonds et les sols. Les promoteurs sont également propriétaires du «Sultana» de la médina de Marrakech (un cinq étoiles). Le groupe est affilié à la chaîne internationale «Small Luxury Hôtels Partenary».L’hôtel de Oualidia d’une capacité de 11 chambres, avec terrasses et jacuzzis privatifs, est destiné à une clientèle haut de gamme et essentiellement anglophone, est-il indiqué. Sur la terrasse dominant la lagune, une grande piscine chauffée en forme de lagon. Différents jacuzzis avec de l’eau de mer chaude ionisée sont aménagés pour les clients. Ces baignoires équipées de jets d’eau sont très médicalisées, est-il certifié. Bordant la piscine intérieure, trois hammams beldi, un sauna, une salle de gymnastique et des salles de repos sont aménagés. C’est un centre de thalassothérapie qui permet aux clients de vraiment se ressourcer, est-il assuré. «Nous garantissons la qualité de nos eaux avec une station de traitement privée pour répondre aux normes internationales imposées par nos tour-opérateurs», est-il aussi déclaré. Le «Sultana» dispose de trois restaurants avec cartes marocaine et française. Les cuisines sont en espaces ouverts pour permettre aux clients de suivre les préparations des plats. Dans un autre espace, des aquariums ont été disposés de manière à ce que l’on puisse voir évoluer différentes sortes de poissons. Ils servent égalemernt de viviers pour permettre aux clients de choisir crustacés et poissons pour leurs repas.Les normes de sécurité et de quiétude des clients sont aussi assurées par tout un système de vidéo-surveillance. Un personnel qualifié dans la sécurité est en cours de recrutement. Seront aussi recrutés différents profils pour assurer le bon fonctionnement de l’hôtel. Actuellement, 15 personnes sont en formation à Marrakech, indique un des promoteurs. Un maître d’hôtel marocain de Tanger et d’autres seront recrutés dans les grandes écoles de tourisme du Maroc. «Je crois beaucoup en Oualidia qui est un site exceptionnel», dit le promoteur. L’ouverture officiel du «Sultana» est prévue pour la fin de l’année en cours. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    mar[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc