×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

OSCE: Présidence finlandaise à partir du 1er janvier

Par L'Economiste | Edition N°:2684 Le 02/01/2008 | Partager

. Sécurité des frontières et des transports fluviaux à l’ordre du jourLA Finlande assumera à partir du 1er janvier 2008 et pour un an la présidence de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), avec comme points forts à l’ordre du jour la sécurité des frontières et des transports fluviaux, ainsi que le sort des Tziganes (Rom et Sinti).C’est ce qu’a indiqué un porte-parole de la délégation finlandaise à l’OSCE, dont le siège est à Vienne, la Finlande prenant ainsi la relève de l’Espagne.Un autre objectif de la présidence finlandaise est d’accomplir toutes les missions de surveillance des élections imparties à l’OSCE et de tenter de mettre un terme aux divergences survenues à ce sujet entre la Russie et l’OSCE, notamment lors des élections législatives russes en décembre.La Finlande veut aussi ramener à la table des négociations les parties impliquées dans «les conflits territoriaux dits gelés»: en Moldavie, Ossétie-du-Sud et au Nagorny-Karabakh, a ajouté le porte-parole.Il a également annoncé un engagement renforcé de l’OSCE en Afghanistan et en Asie centrale, avec notamment des actions préventives contre la violence. La lutte contre le terrorisme et le trafic d’êtres humains étant également au centre des préoccupations de l’organisation internationale.La présidence finlandaise, par la voix de son ministre des Affaires étrangères et nouveau président de l’OSCE, Ilkka Kanerva, présentera le 10 janvier à Vienne son programme d’action devant l’assemblée générale permanente de l’organisation.L’OSCE est née en 1994 et issue de la Conférence pour la Sécurité et Coopération en Europe (CSCE), forum du dialogue est-ouest pendant la guerre froide. Elle comprend 56 pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie centrale.La Grèce assumera la présidence de l’OSCE en 2009, suivie en 2010 du Kazakhstan et en 2011 de la Lituanie. Initialement, le Kazakhstan aurait déjà dû accéder à la présidence en 2009, mais les Etats-Unis et plusieurs Etats européens s’y sont opposés, arguant d’un «déficit de démocratie» dans ce pays.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc