×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Opep: Les quotas de production de pétrole reconduits

Par L'Economiste | Edition N°:3384 Le 15/10/2010 | Partager

. Croissance de la demande de 0,7% dans l’OCDE en 2010, selon l’AIE . L’Iran présidera l’Organisation en 2011L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’est réuni jeudi dernier à Vienne à l’occasion de leur réunion d’automne. En ligne de mire, la stabilité des prix et la confirmation des quotas de production. A l’issue de la conférence ministérielle, l’Organisation a attribué la présidence du cartel pétrolier à l’Iran en 2001, pour la première fois depuis 36 ans. De plus, l’Opep a décidé de maintenir inchangés ses quotas de production. En effet, ces derniers sont fixés à 24,84 millions de barils par jour (mbj) depuis janvier 2009. C’est en fait ce qu’avait affirmé la quasi-totalité des ministres à leurs arrivée à Vienne. En outre, la plupart d’entre eux ont jugé satisfaisants les prix actuels, qui oscillent depuis un an dans une fourchette comprise entre 70 et 80 dollars, voire un peu plus comme ces derniers jours. «Le niveau actuel du prix moyen semble être favorablement accueilli par les producteurs comme par les consommateurs en ces temps où règne une grande incertitude économique dans le monde», a souligné Wilson Pastor-Morris, ministre de l’Equateur, qui préside le puissant cartel cette année. En revanche, certains pays, comme la Libye et le Venezuela, ont exprimé leur souhait de voir le prix de l’or noir grimper encore, jusqu’à 90 ou 100 dollars.Par ailleurs, selon le rapport mensuel de l’Opep, publié mardi 12 octobre dernier, et les dernières prévisions de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la demande de pétrole ne progressera que modestement, en raison d’une croissance économique morose.Dans le détail, l’AIE a revu en hausse de 300.000 barils par jour sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2010 et 2011, après avoir constaté une demande plus forte que prévu cet été dans les pays développés. Dans son rapport mensuel, l’Agence, qui représente les intérêts des pays industrialisés, estime que la planète devrait consommer cette année 86,9 millions de barils par jour (mbj), soit 2,1 mbj de plus qu’en 2009 (+2,5%). L’an prochain, la consommation d’or noir devrait atteindre 88,2 mbj, soit 1,2 mbj de plus qu’en 2010 (+1,4%). L’AIE a révisé ses chiffres du mois dernier après avoir constaté une plus forte consommation que prévu dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en juillet et août derniers. Ce surplus de consommation s’explique notamment par une reconstitution des stocks de fioul de chauffage en Europe et par un temps particulièrement chaud en Asie qui y a dopé la consommation des centrales électriques au fioul.L’AIE ne croit cependant pas à un scénario de reprise durable de la demande d’or noir dans les pays développés, qui serait de nature à mettre le marché sous tension. Elle table sur une croissance de la demande 0,7% dans les pays de l’OCDE en 2010 puis à un retour «au déclin structurel» (-0,6%) en 2011.M. Az

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc