×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

OPEP: Les cours montent

Par L'Economiste | Edition N°:21 Le 19/03/1992 | Partager

Avant de se raffermir sensiblement ces derniers jours,le prix du baril tournait autour de 17,20 Dollars sur le marché à terme de Londres et de 18,6 Dollars à New-York.
Cette hausse, bien que limitée, est étonnante dans une période de faiblesse de la demande pétrolière.D'après l'Agence Internationale de l'Energie (A.I.E.), qui fait remarquer qu'à l'approche du printemps il y a toujours trop de brut sur le marché, les membres de l'OPEP sont en partie responsables de la dernière baisse: la production du cartel n'a que très faiblement reculé en Février, pour se maintenir à 24,3 millions de barils par jour (mbj). Pourtant, lors de leurs dernières négociations, mi-Février à Genève, les pays de l'OPEP avaient décidé de diminuer leur production à un peu moins de 23 mbj, vu le plafond de la demande qui leur sera adressé au second trimestre.
A Genève, la majorité des membres de l'OPEP, en particulier l'Iran, avait réclamé une baisse plus importante de la production de manière à faire remonter les prix vers 21 Dollars le baril, le prix de "référence" de l'organisation.
Mais cette majorité s'était heurtée à l'intransigeance de l'Arabie Saoudite; celle-ci avait effectivement, refusé de réduire sa production de 8,6 mbj aux 8,6 mbj imposés par l'accord. La seule chance qu'a l'OPEP de ne pas assister à un effondrement des prix demeure l'Irak: la date d'une levée des sanctions et donc d'une reprise des exportations de pétrole irakien est repoussée par la fermeté de Baghdad au sujet du contrôle de son désarmement par l'ONU. Autre espoir: la reprise économique aux USA et l'éventuelle décision de l'OPEP quant à la réduction du plafond de production en Avril prochain.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc