×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    ONU: Annan propose une profonde réforme

    Par L'Economiste | Edition N°:1983 Le 22/03/2005 | Partager

    LE secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan, a dévoilé dimanche un projet de réforme de l’organisation mondiale et de son système de sécurité collective sans précédent depuis sa création en 1945. Dans ce projet, qu’il veut voir adopter lors d’un sommet mondial en septembre, Annan propose l’élargissement à 24 membres, contre 15 aujourd’hui, du Conseil de sécurité, principal organe de décision de l’Onu. Il a laissé aux Etats le soin de trancher entre deux options possibles de répartition des sièges, entre permanents et non permanents.Inspiré par les profondes divisions causées par la guerre en Irak, Annan demande au Conseil d’édicter un code pour définir dans quelles conditions les nations peuvent légalement entrer en guerre. Ce code réaffirmerait “le rôle central” du Conseil et “son droit de recourir à la force, y compris de manière préventive, pour préserver la paix et la sécurité internationales, même dans les cas de génocide, nettoyage ethnique et autres crimes contre l’humanité”.Annan demande aussi l’approbation d’une définition du terrorisme, entreprise qui, jusqu’ici, a toujours buté sur des différences de conception entre Etats.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc