×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    OMC: Lamy globalement satisfait de la Chine

    Par L'Economiste | Edition N°:2356 Le 07/09/2006 | Partager

    . Respect des engagements pris en 2001 par la chine lors de son adhésion LE directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, s’est dit hier globalement satisfait du respect par la Chine des engagements pris en 2001 lors de son adhésion à l’organisation, en dépit de quelques bémols. Lors d’un discours à Shanghai, deuxième étape de sa première visite en Chine continentale depuis son accession à la tête de l’OMC, le chef de l’organisation multilatérale a affirmé que «l’appréciation générale» était «positive». «Même s’il y a encore des secteurs qui demandent à être améliorés, l’engagement politique et la détermination manifestés par le gouvernement chinois sont sérieux et responsables», a-t-il dit. Le directeur général a souligné les progrès accomplis par la Chine en matière de barrières douanières, relevant que les taxes à l’importation avaient décru de six points depuis 2001 pour s’établir en moyenne à 9,7% et que les licences, encore nécessaires pour la moitié des biens importés à la fin des années 1980, avaient été totalement abandonnées l’an dernier. Il a toutefois relevé que son marché «n’était pas à 100%» ouvert et que certaines barrières non commerciales avaient remplacé les anciennes taxes et subventions, notamment dans le secteur manufacturier. Il a également regretté la poursuite des violations des droits de la propriété intellectuelle, l’attribuant notamment aux faiblesses du système juridique chinois. Par ailleurs, comme lors de ses entretiens lundi et mardi derniers à Pékin avec le ministre chinois du Commerce Bo Xilai et le Premier ministre Wen Jiabao, Pascal Lamy a souhaité que la Chine participe activement à la reprise des négociations sur la libéralisation des échanges (cycle de Doha) dans le cadre de l’OMC. Cette reprise des négociations et le rôle éventuel de la Chine dans ce processus ont été parmi les principaux sujets abordés par M. Lamy, lors de ses entretiens à Pékin, selon la presse officielle chinoise.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc