×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

OMC: La publication du texte sur l’agriculture repoussée

Par L'Economiste | Edition N°:2655 Le 20/11/2007 | Partager

. Les négociations en coursLA publication du texte de compromis sur l’agriculture actuellement en négociation à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), est retardée au début de l’année prochaine, ont indiqué lundi 19 novembre des sources diplomatiques.Les délégués des 151 pays membres de l’OMC vont à nouveau laisser passer le délai qu’ils s’étaient imposé en repoussant les décisions, qui auraient dû être prises avant la fin de l’année sur un des chapitres clés du Cycle de Doha, l’agriculture. «Cette fois, il ne s’agit pas de repousser le délai parce que les choses sont bloquées, mais justement parce que les négociations avancent et que les délégués ont besoin de plus de temps», a assuré une source diplomatique.En juillet, deux textes de compromis ont été présentés aux Etats membres de l’OMC, l’un sur l’agriculture, l’autre sur les produits industriels. Leur révision, au centre des négociations en cours à Genève, doit dessiner la trame d’un accord du Cycle de Doha pour la libéralisation des échanges, démarré il y a six ans. En agriculture, le texte prévoit des coupes dans les subventions des pays riches et des baisses des droits de douane. Les négociateurs ont récemment rapproché leurs positions sur les subventions à l’exportation. Ces résultats les ont encouragés à poursuivre les discussions lors de deux nouvelles semaines de négociations sur l’agriculture à partir du 26 novembre. Avec la pause des fêtes de fin d’année, puis une probable réunion ministérielle lors du Forum de Davos en janvier 2008, la publication du texte de compromis est donc repoussée au plus tôt à février 2008, a indiqué une source diplomatique.Le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, avait affirmé souhaiter un accord sur les grandes lignes du Cycle de Doha avant la fin de l’année, dans l’espoir de boucler l’ensemble des travaux à la mi-2008.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc