×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

OCDE: L’Europe plus proche de la récession que les USA

Par L'Economiste | Edition N°:2852 Le 03/09/2008 | Partager

. Principales prévisions de croissance pour 2008. Une analyse plus optimiste que celle du FMI L’Europe est désormais plus proche de la récession que les USA, juge l’OCDE, qui a relevé ses prévisions de croissance américaine pour cette année, mais abaissé celles de la zone euro et surtout celles de la Grande-Bretagne. Dans l’ensemble, le G7 (Allemagne, Italie, France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Japon, Canada) va continuer à traverser une «phase de faiblesse de l’activité jusqu’à la fin de cette année», pronostique l’OCDE dans ses perspectives économiques mardi 2 septembre. «La tempête sur les marchés de capitaux, le repli des marchés immobiliers et la cherté des matières premières continuent de peser sur la croissance mondiale», ajoute l’Organisation pour la coopération et le développement économiques. Vu la légère contraction de l’activité de la zone euro au 2e trimestre, l’OCDE ne table plus que sur 1,3% de progression du PIB cette année, contre 1,7% lors des précédentes prévisions datant de mai. L’économie britannique devrait, quant à elle, enregistrer une croissance négative sur les 2 derniers trimestres de l’année, ce qui correspond à une entrée en récession, prévoit l’OCDE. A l’opposé, la croissance américaine du 2e trimestre a été presque 2 fois plus forte que prévu à 3,3% en rythme annuel, amenant les économistes de l’OCDE à adoucir nettement leur scénario. Ils anticipent désormais 1,8% de croissance cette année contre 1,2% auparavant. Cette performance est due «en partie au commerce extérieur, et au stimulus fiscal qui a été perçu plus vite que prévu, voire anticipé par les consommateurs américains», explique Jean-Luc Schneider, directeur adjoint du département économique de l’OCDE. D’après lui, l’affaiblissement du dollar au 1er semestre a notamment contribué à soutenir les exportations américaines, alors que celles de la zone euro ont au contraire été gênées par le net renchérissement de la monnaie unique. S’ils ne peuvent être exclus outre-Atlantique, les risques de récession sont donc désormais plus forts en Europe qu’aux USA. L’analyse de l’OCDE est donc nettement plus optimiste pour la 1re économie du monde que celle du FMI, qui anticipe 1,3% de croissance cette année. Les 2 institutions convergent en revanche pour la zone euro, le Fonds prévoyant 1,4% pour 2008. Pour le Japon et le Canada, l’OCDE anticipe respectivement 1,2% et 0,8% de croissance cette année. Sur l’ensemble du G7, les «banques semblent avoir enregistré à leur bilan l’essentiel des pertes liées aux titres adossés à des prêts immobiliers à haut risque», les fameux «subprimes» à l’origine de la crise financière mondiale, mais «les perturbations financières persistantes semblent de plus en plus refléter des signes de faiblesse de l’économie réelle», poursuit le rapport.


Lumière au fond du tunnel

L’Organisation ne va pas jusqu’à parler de «credit crunch» ou de paralysie du crédit. Mais «les conditions d’octroi de crédit se sont nettement durcies depuis un an», une situation qui dure «alors qu’on comptait sur une amélioration», constate Jean-Luc Schneider. Du côté de l’immobilier, «on commence peut-être à voir la lumière au fond du tunnel» aux USA, même si «les prix des logements continuent à baisser», a commenté Jorgen Elmeskov, directeur du département économique de l’OCDE, lors d’une conférence de presse. En Europe, le recul des prix immobiliers et la reprise de l’activité de la construction «semblent gagner le Danemark, l’Irlande, l’Espagne et le Royaume-Uni», et le volume des transactions continue à décliner ailleurs.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc