×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Novus: La réparation des pare-brise sur véhicules

Par L'Economiste | Edition N°:98 Le 07/10/1993 | Partager

La création de Novus Maroc a permis d'introduire un procédé nouveau de réparation des pare-brise. La technique consiste à injecter de la résine liquide spéciale de bas en haut et de sécher la partie traitée à l'aide d'ultra-violets. De cette façon, les fêlures ou les cassures peuvent être réparées sans avoir à démonter le pare-brise.

Toutefois, le procédé ne peut s'appliquer que dans certaines conditions. En premier lieu, la technique ne peut être pratiquées que sur les pare-brise triplex (1) ou sur les verres feuilletés. La majorité des véhicules sont équipés de ce type de verre qui, selon le représentant de Novus, présente l'avantage de garantir une certaine sécurité en évitant au pare-brise de se décoller. De plus, ajoute-t-il 95% des dommages subis sur verre ont lieu sur la partie supérieure du pare-brise. Les 5% restant concernent les fêlures intérieures, difficilement réparables, fait-il remarquer. Par ailleurs, plus le dommage est récent, plus la réparation sera efficace. En revanche, dans le cas d'une réparation tardive, des poussières s'incrustent et après réparation des rayures persistent sur le verre. En second lieu, le procédé nécessite un personnel qualifié. Ce qui fait dire à M. Kabbaj que toute négligence peut entraîner un taux d'échecs jusqu'à 50%.

Enfin, ce procédé ne peut s'appliquer que sur des fêlures ne dépassant pas les 30 centimètres. L'avantage de cette technique est double. Elle permet, d'une part, de réparer le pare-brise sans le démonter, et d'autre part de le faire à un moindre coût et dans les meilleurs délais. En effet, le travail est effectué en un temps maximum de 3 heures, alors que le changement d'un pare-brise nécessite 24 heures.

Le prix de la réparation peut varier selon l'étendue du dommage. La fourchette est comprise entre 200 et 1.500 Dirhams, soit près de sept fois moins le coût d'un pare-brise neuf.

La cible visée est très large. Il s'agit de tous les véhicules automobiles, à l'exception des autocars et des camions. Les plus grands clients de Novus sont les sociétés de location de voitures. En effet, les dommages sur les véhicules loués par ces dernières sont dans la majorité des cas des bris de glace.

D'après M. Kabbaj, les compagnies d'assurances refusant d'assurer les bris de glace, ce procédé permet à ces sociétés de location de faire des économies notables d'une part, et de limiter le temps d'immobilisation de leurs outils de travail, d'autre part. En outre, la réparation des véhicules peut être effectuée dans les locaux de la société.

La technique suscite aussi l'intérêt des compagnies d'assurances, qui donne à la société u rôle d'expertise dans le domaine.

Le traitement de vitres par film solaire

L'ENTREPRISE Glastint, en place au Maroc depuis un an et demi, vient de lancer un nouveau procédé pour teinter les vitres. Ce traitement consiste dans la pose d'un film solaire sur la vitre. Cette technique permet d'après le directeur de la société, M. Bridoux, de protéger contre la chaleur et la décoloration consécutives aux ultra-violets des éléments intérieurs du véhicule. De plus, poursuit-il, ce traitement garantit une certaine sécurité à l'automobiliste, d'une part, du fait de la protection qu'elle assure contre les "regards indiscrets", en rendant l'intérieur non visible de I ' extérieur, et d'autre part, par la résistance donne à la vitre, ainsi, une protection contre le vol.

D'après le dirigeant, les vitres teintées ordinaires ne permettent pas d'éviter les conséquences des ultra-violets et de la chaleur. De plus, les vitres teintées d'origine ne protègent pas contre le "vis-à-vis".

Ce film est importé des Etats-Unis et nécessite un personnel qualifié pour sa pose. Une mauvaise pose peut entraîner des rayures ou des bulles qui ont pour conséquence de décoller le film et de le rendre inutilisable. Le coût de la pose se situe entre 2.800 et 3.000 Dirhams hors taxe et dépend de la surface de vitrage. Ce traitement nécessite une demi-journée de travail.

Créée en 1992 à Mohammédia, Glastint Maroc relève d'une maison mère à Monaco, Curtis Solar Glastint. L'idée est venue à son fondateur, qui constate le vide en ce qui concerne cette protection, dans un pays où le soleil est omniprésent.

La société marocaine travaille en partenariat avec 3M Etats-Unis qui lui garantit l'exclusivité sur ses produits.

La cible visée par la société est large. Les automobiles, bien que représentant une importante part du marché, ne sont pas l'unique cible. En effet, la société diversifie sa clientèle en effectuant des traitements sur les vitres des bureaux, des hôtels ou des domiciles. En effet, le traitement s'adapte à tous les types de vitres.

F.M.

(1) Il s ' agit d'un verre composé de trois parties; un verre côté extérieur, un verre côté intérieur, entre les deux une feuille de PVB (Polyvinylbutyral).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc