×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Nouvelles nominations à l’Intérieur

Par L'Economiste | Edition N°:2235 Le 16/03/2006 | Partager

. Saâd Hassar, secrétaire général. Changement de gouverneur pour Smara et Figuig Le Souverain a nommé hier mercredi 15 mars plusieurs hauts responsables aux administrations centrale et territoriale du ministère de l’Intérieur. Ces nominations s’inscrivent dans le renforcement de l’administration centrale et de l’encadrement de certaines provinces du Royaume. L’audience s’est déroulée à Agadir, en présence de Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, et de Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l’Intérieur. Sur les quatorze nominations, une seule femme figure sur la liste. Il s’agit de Najat Zerrouk, désignée directrice de la Formation des cadres administratifs et techniques. Mohamed Saâd Hassar, directeur général des Collectivités locales depuis décembre 2002, devient secrétaire général du ministère, un poste resté vacant pendant un mois, pratiquement jour pour jour, depuis la nomination de Chakib Benmoussa à la tête de l’Intérieur. Ingénieur d’Etat de l’Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie de Paris, Hassar né à Salé en 1953, a entamé sa carrière en tant qu’ingénieur, chef de la division de la Planification et de la Programmation au ministère des Travaux publics le 1er janvier 1975. Cinq ans après, il est nommé directeur du Développement à l’Office d’exploitation des ports, avant de rejoindre, à partir de janvier 1985, la direction de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres. Il a également supervisé la réalisation de nombreux projets, notamment l’université Al Akhawayn à Ifrane (1991) et la ville Sala Al Jadida (1996). En janvier 1998, Hassar est désigné directeur général de l’administration de la Conservation foncière, du Cadastre et de la Cartographie. Avec sa nouvelle nomination, Hassar cède son fauteuil à Nourredine Boutayeb, 49 ans. Le nouveau patron des Collectivités locales, un poste hautement sensible, est ingénieur de l’Ecole centrale de Paris et lauréat de l’Ecole nationale des ponts et chaussées et du MBA de la même école. Il est également titulaire de diplômes des études approfondies en mécanique des sols en 1981. Il avait occupé le poste de directeur général adjoint d’Ingema, bureau d’ingénierie conseil dans le génie civil, les ressources en eau, l’environnement et les technologies de l’information. Deux provinces ont connu des changements de gouverneur. Il s’agit de Smara confiée à M’Hamed Lemtouni et Figuig à Abderrahman Addi. Lemtouni est licencié en sciences juridiques. Il a effectué son service civil à l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs, avant d’entamer le stage du cycle normal des agents d’autorité de l’Ecole de perfectionnement des cadres de Kénitra, le 1er janvier 1980 (promotion de 1979-1981). Né le 28 août 1954 à Marrakech, Lemtouni a été nommé caïd, chef de la direction des Affaires générales (DAG) à la préfecture de Salé (19 mars 1983) avant d’être promu chef de cercle, chef de la DAG à la même préfecture (10 août 1994). Il a également exercé en cette même qualité les fonctions de chef de la DAG de la province de Laâyoune et de chef de la DAG de la wilaya de Rabat.Le 10 août 2004, il a été promu au grade de secrétaire général, chef de la DAG de la wilaya de Rabat, fonction qu’il a exercé jusqu’à sa désignation pour assurer l’intérim du gouverneur de la province de Figuig, le 30 septembre 2005. Un poste qu’il a occupé jusqu’à sa nouvelle nomination. Lemtouni est décoré du ouissam Al Massira Al Khadra. Le nouveau gouverneur de la province de Figuig est titulaire d’une licence en sciences politiques. Il a entamé sa carrière administrative en tant que civiliste au secrétariat général de la province d’El Jadida, le 17 mars 1981. Lauréat du cycle normal des agents d’autorité de l’Ecole de perfectionnement des cadres (promotion 1984-1986), il a exercé les fonctions de caïd, d’abord à Oulad Tmim, à El-Kalâa des Sraghna, à compter du 1er septembre 1986, puis à Benguerir, à compter du 6 octobre 1990. Il a été promu par la suite au grade de chef de cercle, fonction qu’il a exercée aux cercles de Sidi Bou-Outhmane, province d’El-Kalâa, à compter du 10 août 1994, puis à Jbala, province de Tétouan, dès février 2003, et ensuite à Fkih Ben Salah. Abderrahmane Addi est natif de Casablanca et âgé de 50 ans.Amin Mzouri et Abdelkrim Bezzaâ ont été nommés gouverneur détaché au ministère de l’Intérieur. Né en 1955 à Larache, Mzouri est docteur en droit public. Il a entamé une carrière de professeur de l’enseignement supérieur en 1984 en tant que maître de conférences à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à Rabat et Oujda. En 1992, il est désigné directeur de l’Ecole nationale d’administration, une fonction qu’il a exercée jusqu’au 31 décembre 1999, date de sa nomination au poste de gouverneur, directeur de la Formation des cadres administratifs et techniques.Abdelkrim Bezzaâ est, lui, lauréat du cycle normal de l’ENA et titulaire d’un doctorat en droit, en 2003. Il a intégré la Fonction publique en 1971 en tant qu’administrateur adjoint à la province de Meknès avant d’exercer la fonction de caïd successivement à Midelt, province de Khénifra (1973), El Kebab (1975), Aït Ashak (1977) et à Bouizakarne, province de Guelmim (1979). En 1981, il se voit confier le poste de chef de cercle, chef de cabinet à Laâyoune, avant d’être promu secrétaire général, fonction qu’il a exercée dans cinq préfectures et provinces.En 2001, il a assuré l’intérim du gouverneur de la province de Settat avant d’être nommé gouverneur de la Province de Smara en décembre 2002. Bezzaâ est né en 1947 à Rabat.


Egalement sur la liste…

- Rachid Rguibi, gouverneur-directeur de la Coopération internationale. - Mohamed Ouzgan, gouverneur-directeur de la Réglementation et des Libertés publiques. - Abdelghani Guezzar, gouverneur-directeur des Finances locales.- Mustapha El Khaydari, gouverneur-directeur des Affaires administratives.- Abdelatif Cheddali, directeur de l’Equipement et de la Planification.- Abdelouahed Ourzik, directeur des Affaires juridiques, des Etudes, de la Documentation et de la Coopération.- Saïd Akri, directeur du Centre régional d’investissement de la région Chaouia-Ouardigha.Mohamed AKISRA (avec MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc