×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Nouvelle mouture pour les Trophées des Exportations

    Par L'Economiste | Edition N°:756 Le 27/04/2000 | Partager

    . La classification se fera par tranche de chiffre d'affaires

    . Les entreprises primées participeront aux foires internationales et profiteront d'un espace Internet

    La prochaine édition des Trophées des Exportations se tiendra le 7 juillet prochain. Elle aura la particularité d'être la conclusion d'une expérience jeune après les trois dernières éditions. Son articulation le démontre à travers sa nouvelle configuration: les entreprises candidates seront classées en quatre catégories en fonction d'un barème défini selon le chiffre d'affaires. La première regroupera les entreprises exportatrices ayant un chiffre d'affaires à l'export inférieur à 2 millions de DH. Ce qui permettra aux PME d'entrer dans la course et de motiver des «petits» exportateurs jusque-là ignorés par cette compétition. La deuxième tranche concerne les exportateurs réalisant un chiffre d'affaires se situant entre 2 et 10 millions de DH. Celle qui suit va de 10 à 20 millions de DH, et au-delà de ce seuil pour la dernière tranche.
    L'objectif de cette classification est de toucher un plus large éventail de produits et services.
    Pour ce faire, le Conseil National du Commerce Extérieur change de méthode de promotion. En plus de la campagne de communication qui précédera l'événement, il envisage de renforcer la sensibilisation au niveau régional. Des comités régionaux seront institués pour appuyer cette politique. Leur mission serait de convaincre toute entreprise potentiellement candidate de participer aux Trophées des Exportations. Un programme de formation au profit des délégués régionaux sera lancé. Ces derniers auront comme mission de contacter directement les entreprises là où elles sont.
    Quant aux prix, la quatrième édition apportera du nouveau. Les entreprises primées auront la possibilité de participer aux foires internationales (3 participations pour le prix or, deux pour l'argent et une seule pour le bronze). Ces récompenses résultent de conventions signées par le CNCE avec le Centre Marocain de Promotion des Exportations, la Maison de l'Artisan et la RAM.
    L'Internet n'est pas en reste. Le CNCE a prévu une galerie marchande sur son site Web. Cet espace permettra une présentation des entreprises primées tout en respectant leur identité visuelle, les services qu'elles offrent et son réseau de contacts. Le site comprend également un formulaire électronique pour les candidats des prochaines éditions des Trophées.


    Justification du chiffre d'affaires

    La crédibilité des Trophées des Exportations se joue sur la sincérité des déclarations de chiffre d'affaires. Les organisateurs ont évité d'exiger les méthodes justificatives du Fisc et tablent sur la loyauté des candidats. Ils se limitent à préciser dans les critères de sélection que le chiffre d'affaires à l'export sera apprécié sur «la base d'une présentation des facteurs explicatifs». Pour M. Mohamed Tazi, président du Comité Trophées: «Nous avons préféré ne pas exiger les bilans des entreprises pour ne pas éveiller la méfiance des opérateurs qui restent réticents à la communication d'information secrète concernant leur chiffre».

    Khalid TRITKI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc