×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Nouvelle exposition à la Villa des Arts de Rabat

Par L'Economiste | Edition N°:2851 Le 02/09/2008 | Partager

. Après avoir sillonné le monde, Chérifa et Jean-Pierre Grosse ont choisi de s’installer à Marrakech . Passionnés de peinture, sculpture et céramique, ils vivent de leur art«Couleurs et impressions du Maroc», c’est l’intitulé d’une exposition de peinture qui démarre le jeudi 4 septembre et se poursuivra jusqu’au 30 à la Villa des Arts de Rabat. La Fondation ONA présente 85 œuvres des deux artistes peintres: Chérifa Rabeh et Jean-Pierre Grosse. Depuis quatre ans, les époux vivent à Marrakech et se consacrent à l’art. Ils effectuent souvent des expositions à Marrakech, Casablanca et Rabat. Chérifa Rabeh est avant tout une coloriste, et ses toiles, compositions florales ou paysages, sont à son image: flamboyantes, chaleureuses et célébrant la joie de vivre. Dans ses céramiques, elle fait découvrir une autre facette de son talent. Native de Oujda, elle quitte le Maroc en 1965 pour poursuivre des études de psychologie en Normandie. Après un bref retour au Maroc en 1970, elle repart pour la Suisse où elle apprend la danse. Grande voyageuse, elle visite de nombreux pays, dont le Nigeria, où elle rencontre le peintre Jean-Pierre Grosse, qu’elle épousera. Après un séjour en Russie, le couple s’installe en Afrique du Sud, où Chérifa a un véritable coup de foudre pour la céramique. Encouragée par son mari, elle intègre l’atelier de Gemma puis celui de Hazel Thompson à Johannesbourg. Ses premières expositions sont africaines et très rapidement, ses œuvres intéressent les collectionneurs séduits par ses couleurs et son approche artistique aux frontières du figuratif et de l’abstrait. Jean-Pierre Grosse, quant à lui, est fasciné par les gestes simples de la vie quotidienne, les gens ordinaires ou défavorisés, une masure de paysan à l’histoire aussi riche que celle d’une kasbah ou un regard très expressif. Il est né en 1942 en France. Son intérêt pour la peinture a été éveillé en 1963 par les peintres Jérôme et Fontanarosa, qui enseignaient alors à l’Ecole polytechnique de Paris. Pendant les deux années de son séjour dans cette école, il fréquente avec assiduité l’atelier de Jérôme, avant d’être absorbé par la vie professionnelle. Pendant 35 ans, la peinture est surtout un hobby pour lui. En tant qu’ingénieur-conseil et homme d’affaires, il parcourt le monde (quelque 120 pays). Il vit aux Etats-Unis, au Brésil, au Nigeria, en Russie et en Afrique du Sud, où il expose régulièrement. A Johannesbourg, la peinture reprend le contrôle. Il rejoint l’atelier du paysagiste sud-africain Hazel Thompson et se lie avec une douzaine d’artistes locaux. Depuis 2004, Jean-Pierre est installé à Marrakech avec Chérifa, et consacre la majeure partie de son temps à sa passion. Pour lui, la beauté est dans tout ce qui nous entoure: une lumière, un regard, un geste… Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc