×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Nouveau concessionnaire pour Opel

    Par L'Economiste | Edition N°:1006 Le 27/04/2001 | Partager

    . Inter Motors reprendra la marque dès juin prochain. La société est née d'un joint-venture entre le groupe CFAO (55%) et Saïda Star Auto (45%)A partir de juin 2001, l'importation et la distribution sur le marché marocain des véhicules de marque Opel changera de main. C'est Inter Motors (IT), nouveau venu dans le secteur, qui détient désormais la concession. Il succède ainsi à Saïda Star Auto. Cette dernière est toutefois présente dans le capital de la nouvelle entité. Ainsi, le capital d'Inter Motors est détenu à hauteur de 45% par Saïda Star Auto et 55% par le groupe CFAO, filiale “commerce international” du Français, Pinault-Printemps-Redoute (PPR). Spécialisé dans la commercialisation de véhicules automobiles dans la zone Afrique, CFAO est déjà connu du public pour avoir participé au lancement du cyclomoteur économique en partenariat avec Peugeot. Les contacts entre les deux partenaires ont été établis début 2000 sous les bons offices du géant américain General Motors, propriétaire d'Opel. Les ventes de cette marque ayant sévèrement chuté en 2000 (50 voitures), Saïda Star Auto a succombé à l'offre d'un joint-venture avec CFAO, moyennant son désengagement sur sa consession. La filiale du groupe Benjelloun confirme ainsi sa tendance qui consiste à se désengager de la commercialisation de véhicules automobiles, note un observateur. Actuellement, elle ne détient plus que la carte Jaguar. CFAO assumera pleinement le management et la stratégie de développement d'IT. Ainsi, dès son lancement, elle sera présente dans toutes les grandes agglomérations à travers des points de vente, explique son directeur général, M. Pierre Dedieu. Dans les petites localités, des agents de vente et de service après-vente assureront le relais. “Nous ne somme pas venus pour faire de la figuration, en témoigne le capital de IT qui s'élève à 33 millions de DH”, note M. Dedieu. Le plan et les prévisions de développement sont déjà établis. Ainsi, au cours de ses trois premières années d'activité, la société entend réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 200 millions de DH, soit plus de 1.000 voitures neuves vendues. La commercialisation de la marque Opel, déclinée sous toutes ses gammes (Corsa, Astra, Vectra, Omega, le monospace Zafira et enfin le 4x4 Frontera), représentera le gros de son activité avec pour objectif d'en faire le numéro quatre comme en Europe. Toutefois, l'entreprise prévoit de s'ouvrir à des produits et services complémentaires à l'horizon 2002. Actuellement, des études de prospection et de faisabilité sont menées sur le marché de la location de véhicules (courte et longue durées). Des formules de contrats d'entretien devraient enfin étoffer son offre globale , expliquent les responsables. A court terme, Inter Motors prévoit de mettre en place dès juillet prochain (un mois après son lancement) une structure de commercialisation pour les véhicules d'occasion, issus du marché local. Ceux en provenance de l'Europe ne sont pas à exclure, conclut M. Dedieu.


    Carte de visite

    Le groupe CFAO revendique la place de leader de la distribution de véhicules automobiles sur le continent noir. En 1999, il y a vendu 15.200 véhicules neufs. Le groupe intervient aussi dans les secteurs du transport, de la pharmacie, des biens de consommation et des équipements professionnels. Son chiffre d'affaires annuel avoisine les 7 milliards de francs, dont 41% sont essentiellement réalisés au niveau de l'automobile et du transport. Adil HMAITY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc