×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Nouri sort son nouvel album «Sodfa»

Par L'Economiste | Edition N°:2691 Le 14/01/2008 | Partager

. Prix : 11 Dh pour dévier le piratage. Le chanteur compositeur marocain en tournée dès fin févrierDu nouveau pour Nouri. Le chanteur compositeur marocain sort son 7e album baptisé «Sodfa». Il a été coproduit au niveau international par la société allemande (A-Street Media) et au niveau national par Nouri. Le nouvel album comporte dix titres qui traitent de divers thèmes dont la femme, le pays, le patriotisme, Casablanca une ancienne chanson réorchestrée ou encore les clandestins… Il s’agit de «N’ïch Hyati», «Elly Habit’ha», «Achki Fel Bel», «Achaka», «Le plus beau pays», «Sodfa», «Vagues clandestines», «L’bareh», «Alaach», «Dar El Baida»… Toutes les musiques sont composées par Nouri. Il a travaillé aussi avec deux paroliers à savoir Youssef Rizki (n’ïch Hyati) et Abdelouhab Ben Zahir (Alaach).«J’ai le sentiment que le patriotisme a diminué d’où la chanson sur ce thème», fait savoir Nouri. La chanson sur les clandestins a été écrite par le pianiste de Léo Ferré (NDLR Paul Castanier). Nouri l’a rencontré lors du concert qui a été donné par l’Institut du monde arabe à Paris. L’équipe de musiciens de Nouri est composée de: Bekouri (bass), Jimy (guitare), Suny (batterie) et Hicham (clavier) et Taboukh (violon). D’autres musiciens s’ajoutent à la liste pour l’enregistrement aux studios (Musicom). «C’est un album qui me tient à cœur puisque cela fait 5 ans que je n’ai pas fait surface au Maroc, sauf pour des singles ou encore des concerts à l’étranger», note le chanteur compositeur marocain. Nouri s’est plongé à cette période dans la musique de films et de documentaires. Le nouvel album est déjà disponible dans les bacs et peut être acheté dès février via Internet à l’étranger. Le prix de l’album est de 11 DH. Ce prix encourage les Marocains à acheter de la musique non piratée et originale. Justement, Nouri déplore que ces produits soient piratés sur le marché local. Comme nouveauté aussi, Nouri entame sa tournée produite par la société allemande fin février en Europe (Allemagne, Angleterre, France, Espagne…) puis au Maroc fin mai prochain. Et probablement dans les pays arabes. Nouri aide aussi les jeunes chanteurs marocains à produire leur single: Meryem Belmir, Meriem Halili, ou encore Noureddine (finaliste de studio de 2M). Pour Rajaa Ksaib, l’artiste lui composera une chanson intitulée «Habitek hob» (thème d’amour). Nouri a effectué plusieurs voyages en Europe et ailleurs en tant qu’artiste. C’était l’occasion pour lui de se familiariser avec le monde du show et des techniques de promotion. Il a composé des «jingles» et des musiques pour des films marocains comme: «Les Bandits», «Abdou chez lez almohades» de Said Naciri (les musiques des shows depuis 1991 jusqu’au dernier one man show 100% marocain), la chanson du film «Ali Zaoua» et bien d’autres travaux avec des chaînes nationales. L’on peut citer les jingles et les génériques des émissions télés tels que: «Famille ssi marbouh», «Sir h’tta t’ji», «Kanate ssi bibi», «Roba’iates», etc. Un parcours sans faute !F. Z. T.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc