×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Nouri crée une agence pour gérer les carrières artistiques : Chantez, nous ferons le reste

    Par L'Economiste | Edition N°:181 Le 25/05/1995 | Partager

    "Le marché de la chanson marocaine est pauvre, et ce, tant au niveau de la composition, de l'arrangement que de la réalisation", souligne d'emblée M. Nourredine El Arabi, PDG de Musicom. Ne mâchant pas ses mots, ce jeune compositeur et interprète, connu sous le pseudonyme artistique de "Nouri" poursuit et ajoute que "le désencadrement, le désintéressement et l'absence de motivation qui entourent les artistes marocains les poussent soit à limiter leurs créations, soit à se diriger vers d'autres pays qui les encouragent et les prennent en charge".
    Jetant ainsi un regard critique sur l'environnement artistique au Maroc, il explique les raisons de la création de Musicom et les objectifs qui lui sont assignés.
    Créée depuis près de deux mois avec un capital social de 100.000 DH, par MM. Nourredine et Lotfi El Arabi et Mlle Ascandar Hafsa, Musicom se donne comme objectif, en tant qu'agence artistique, la gestion de carrières des artistes chanteurs et musiciens, l'édition, la promotion et la protection des produits artistiques. Ces produits englobent principalement les albums, la composition de musique de films publicitaires, musique d'attentes téléphoniques, musique de documentaires, ainsi que l'organisation de foires et de salons.

    Pour couvrir l'ensemble de ces activités, les fondateurs de la société ont prévu la mise en place de cinq départements (marketing et communication, financier, événementiel et production d'artistes, audiovisuel et juridique), chacun ayant une tâche précise.
    Musicom lance à partir du début du mois de juin l'activité attentes téléphoniques et la sélection sur cassette des jeunes talents. Une fois choisis, ces derniers seront pris en charge depuis la composition musicale, les paroles, l'enregistrement des albums, la promotion, jusqu'au choix des vêtements.
    "Notre but est de créer un artiste complet, totalement pris en charge. Il aura un planning de concerts qu'il assurera tout au long de l'année", explique M. Nourredine El Arabi. Il aura également à sa disposition un attaché de presse chargé de sa communication à travers tous les supports médiatiques. Il en sera de même pour le manager qui lui sera exclusivement réservé.
    Dès le lancement, l'artiste sera lié à l'agence par un contrat de 5 ans. La rémunération sera au pourcentage en fonction des ventes des cassettes et des "CD".

    Selon M. El Arabi, "notre société sera la première à éditer ses produits à travers le monde par le biais de notre collaboration avec les maisons de production étrangères qui assureront la distribution". L'édition englobera également les CD "qui seront lancés sur le marché national à des prix accessibles à toutes les classes socio-professionnelles". Toute cette activité sera prise en charge par le département de l'édition et du contrôle qui vise le développement du chiffre des albums à éditer et à distribuer au niveau des différents points de vente. A l'édition, un label de qualité sera collé sur la cassette. Il s'agit d'une étiquette de sauvegarde de droit qui assure la protection de l'album contre le piratage. "Aussi, sans cette étiquette, la cassette ne peut être vendue sous peine d'amendes et de poursuites judiciaires", précise M. El Arabi. Un contrôle permanent sera effectué par le service juridique de l'agence auprès des revendeurs afin de s'assurer du respect des normes de vente (prix, label...). A l'étranger, l'album est également protégé et enregistré dès sa sortie auprès du Bureau International des Droits d'Auteur: la Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM), siégeant à Paris.

    Meriem OUDGHIRI.


    Nouri


    Chanteur, compositeur, interprète et arrangeur-informaticien, Nouri est à la tête d'un répertoire où se mêlent différents genres musicaux: full, gnaoui, raï, oriental, rock, jazz, musique classique...
    "Dar El Beida" reste la plus connue de ses chansons, à travers laquelle il a tenté de réconcilier le public avec la chanson marocaine. Né en 1966 à Casablanca, d'un père marocain et d'une mère algérienne, Nouri porte, selon son expression, "le Maghreb dans ses veines".



    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc