×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Nokia dévoile sa nouvelle stratégie
DNES à Johannesburg, Bachir Thiam

Par L'Economiste | Edition N°:2750 Le 07/04/2008 | Partager

. Sur le concept «Développons-nous ensemble en 2008». Une attention particulière aux marchés émergents. Le CA à près de 150 milliards de DH en 2007Plus aucune entreprise de construction de téléphones mobiles ne semble pouvoir tenir le rythme de développement imprimé par Nokia Corporation. Le constructeur finlandais tient ses deux principaux rivaux, Motorola et Samsung, à distance respectable. Il revendique près de 38% de parts de marché. Un trend haussier qui semble se maintenir. Et la fusion, en 2006, avec la branche télécommunications du groupe allemand d’équipements électroniques et électrotechniques, Siemens, n’arrange pas les choses (www.leconomiste.com). S’y ajoute sa nouvelle stratégie commerciale, basée sur son concept, somme toute fédérateur, «Développons-nous ensemble en 2008», dévoilée mardi 2 avril, à Johannesburg, en Afrique du Sud, en présence de journalistes venus de 60 pays. Dorénavant, la firme finlandaise entend administrer un remède sur mesure aux marchés émergents. Son étude de marché, lancée en 2007 auprès de 70.000 consommateurs à travers 16 pays et 114 villes, lui aurait permis de mettre au point «quatre portables et une solution localisée d’e-mail». Annoncés alors comme «les téléphones portables low-cost», les modèles présentés à Johannesburg affichent des prix de vente sans commune mesure avec le pouvoir d’achat des populations ciblées. Entre 45 et 90 euros, hors taxes, on est loin du «consommateur congolais, qui vit avec moins de 1 dollar par jour». Bien sûr, pour plus de proximité, la technologie de ces combinés répond aux attentes de ces populations. Un support de plus de 80 langues dont dispose le fabricant lui a permis par exemple d’introduire dans son offre le swahili,le lingala, l’indii ou encore d’autres langues parlées ici et là. A noter que l’étude révèle que la langue, la batterie, l’attirance (look) et les loisirs (radio, musique, caméra, photo) sont parmi les préoccupations des populations cibles. A aucun moment les résultats de l’étude ne font allusion aux prix. Peut-être que les questions soumises aux consommateurs ont occulté ce volet ? Les responsables présents en Afrique du Sud disent ne pas être capables de répondre à cette question.Le must de l’évènement aura été sans conteste le concept de kiosques villageois de connexion Internet, mis au point par Nokia Siemens Networks, en accord avec le gouvernement local. Une «fantaisie» que la firme peut se permettre. Sur son bilan financier au niveau mondial, le moins que l’on puisse dire, c’est que tout va très bien pour la firme finlandaise. Son chiffre d’affaires est en hausse de 28%. Il a atteint 12,6 milliards d’euros contre 9,8 milliards en 2006. Le marché Moyen-Orient/Afrique y a contribué à hauteur de 14%. A la direction marketing et commerciale de l’entreprise, on ampute cette performance aux téléphones multimédia (+42%) et solutions pour entreprise (+94%).


Kiosques villageois Internet

La fusion de Nokia avec la filiale équipements électroniques et électrotechniques séduit les autorités sud africaines. Nokia Siemens Networks vient de lancer l’expérimentation des kiosques Internet dans les villages sud africains. Une sorte de cyber-centre d’investissement et de mise en relations d’affaires. Pour plus d’efficience, le modèle est décliné dans des dialectes locales. Ce qui permet de confier sa gestion à des agents formés juste à l’usage de l’ordinateur.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc